VEDIA

Stavelot prépare sa relance touristique

Photo Vedia
 09 avril 2020 14:38  |   Stavelot


Les professionnels du secteur du tourisme réfléchissent d’ores et déjà à l’après-crise et donc à sa relance après la crise. La question est certes prématurée mais les opérateurs, y compris sur le plan local, travaillent aux scénarii possibles. A Stavelot, il a fallu renoncer au printemps touristique 2020. Mais on a les yeux rivés sur l’été. « On sait que le cabinet de la ministre Valérie de Bue et les institutions du secteur envisagent une relance générale, qu’ils lient à au redémarrage économique, avec pour condition la probabilité suivante : les vacances d’été des Belges se limiteraient à la Belgique. Si les frontières resteraient alors fermées, les déplacements et les rassemblements seraient à nouveau autorisés alors que l’HoReCa, les gîtes, les commerces, certaines attractions rouvriraient leurs portes », explique Patrice Lefebvre, Echevin du Tourisme. 

Les activités en plein air privilégiées

C’est ainsi que les acteurs du tourisme stavelotain ont jeté les bases d’une nouvelle opération de promotion. Avec différentes hypothèses de travail.

«  L’organisation du déconfinement ne permettra peut-être ni le maintien de tous les événements culturels à l’abbaye, ni la tenue les événements sportifs internationaux au circuit. Ce sont des éventualités que nous ne pouvons pas écarter. Or, il s’agit de piliers importants de l’activité touristique décrite dans la brochure générale 2020 parue en février. Par contre, les visites guidées, les activités nature (balades nature, promenades pédestres et VTT) comme aussi les activités sportives de plein air (RAVeL, pêche, marches, joggings, trails, sport aventure,…) devraient être plus rapidement accessibles, comme aussi Plopsa Coo,  si les rassemblements extérieurs ne sont pas trop sévèrement limités » poursuit Patrice Lefebvre.     

Focus sur les sites naturels et le patrimoine historique

Le patrimoine historique et les sites naturels pourraient donc occuper une place plus importante dans la nouvelle campagne qui intégrera aussi les événements estivaux et de l’arrière-saison susceptibles d’être autorisés (marchés du terroir, Journées du Patrimoine, championnat de bûcheronnage,…).

«  Ce travail préparatoire de recentrage a été confié à l’Office du Tourisme qui devra intégrer dans la réflexion les avis et suggestions des acteurs du secteur et des commissions participatives concernées. Il faut faire de cette relance un objectif partagé. La finalisation et le moment de diffusion de la campagne seront évidemment fixés en fonction des dates prévues pour le retour progressif à la normalité », explique encore l’Echevin du Tourisme de Stavelot.       










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte