VEDIA

Grève du 9 novembre: quelles perturbations en région verviétoise?

Belga - Photo prétexte
 08 novembre 2022 12:00  |   Arrondissement de Verviers


Ce mercredi 9 novembre, c’est la grève générale. L’idée des syndicats est de tirer la sonnette d’alarme face aux difficultés financières des citoyens face à l’inflation et aux prix des énergies. Notre région, comme tout le pays, tournera au ralentis. Mais à quelles perturbations doit-on s’attendre en région verviétoise. Le point sur la situation ⤵︎ 

*Commençons par le secteur des transports. 96% des accompagnateurs de trains et 80% des conducteurs du terminus de Welkenraedt seront en grève. La SNCB met en place un service alternatif : de ce soir 22h à mercredi minuit, environ un train sur quatre devrait circuler.

 

*Au niveau des bus, il ne devrait pas y avoir de piquets de grève devant le dépôt de Stembert mais de nombreux chauffeurs ont déjà indiqué ne pas prendre leurs services. De nombreux bus ne rouleront pas. La TEC donnera davantage de précisions sur son site web demain.

 

*La distribution de courrier sera fortement perturbée.

 

*Il devrait être également difficile demain d’effectuer ses courses au supermarché. Les Delhaize, Carrefour, Lidl, et même sans doute le Colruyt, de Verviers, de Malmedy et Spa devraient être fermés.

Des piquets de grève bloqueront l’accès aux commerces situés sur le site de Crescend’eau à Verviers et sur le boulevard de Gérachamps.

 

*Par contre, il n’y aura pas de piquets de grève devant les hôpitaux verviétois. Les syndicats ayant préféré mettre en place des actions de sensibilisation. Selon le nombre de grévistes, ceux-ci pourraient toutefois tourner au ralenti.

 

*Prévisions identiques dans les administrations communales. Il n’y aura pas d’actions de blocage mais on annonce déjà une forte mobilisation des travailleurs de la commune de Limbourg et Verviers.

 

*Dans les écoles, le mouvement de grève devrait être moins important, annoncent les syndicats. 

 

*Dans le secteur alimentaire, faute de personnel en suffisance, de nombreuses entreprises devraient être fermées (Spadel, Bru, laiterie Walhorn, Corman). Des piquets bloqueront l’accès de Delacre et des entreprises du petit zoning d’Aubel (Detry, Lovenfosse, abattoir communal, cidrerie Stassen, siroperie Meurens).

 

*Les travailleurs du textile comme Simonis, Traitex, Depairon seront eux aussi majoritairement en grève.

 

*Une paralysie est aussi prévue au niveau des grosses entreprises du zoning de Petit-Rechain  (Lonza, Saint-Gobain et Sterigenics), de Welkenraedt (Emerson, GXO Logistics), de Battice (3B Fibreglass, Les Gaillettes) et de la région germanophone (NMC et la Câblerie d’Eupen). Dans le zoning des Plénesses, si une forte mobilisation est déjà annoncée dans certaines entreprises (Armacell), l’ensemble du zoning pourrait être mis à l’arrêt suite au blocage des 7 entrées envisagé par les grévistes. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte