VEDIA

Des concerts interdits devant les cafés pendant les Francos ? Les organisateurs répondent !

 13 juillet 2019 21:47  |   Spa

L’interdiction donnée aux cafetiers du centre de Spa d’organiser des concerts gratuits devant leur établissement durant les prochaines Francofolies de Spa n’a pas fini de faire jaser dans la ville d’eaux. Et les commentaires pleuvent sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi. Tous pointent du doigt les organisateurs qui, par voie de communiqué, ont mis les choses au point. « Il n’a jamais été dans les intentions des Francofolies d’interdire toute initiative des établissements du centre ville. Bien au contraire”, expliquent-ils en précisant qu’ils ont décidé d’installer à leur charge 2 scènes gratuites cette année : une scène place du Monument (20 concerts) et une scène Rue Delhasse (20 concerts également).

Mieux collaborer avec les commerçants et les autorités communales

" Concernant l’extrait de l’Arrêté de police publié sur Facebook et qui a mis le feu aux poudres, nous avons en effet suggéré à la Ville de diffuser une musique d’ambiance à certains endroits du centre dans le but d’une harmonisation sonore mais, contrairement au procès qui nous est fait, nous n’avons jamais interdit à aucun établissement de mettre sur pied une animation musicale. Il nous revient d’ailleurs, et c’est très important, que la Ville a accepté toutes les demandes qui lui ont été adressées, mais qu’elle refusera les animations pour lesquelles aucune demande ne lui est parvenue, cela pour des raisons évidentes de sécurité. Ces décisions appartiennent à l’autorité communale seule et nous n’en sommes pas informés”, indiquent de concert les deux co-directeurs Charles Gardier et Jean Steffens.

Les organisateurs rappellent en outre que leur intention est de contribuer de façon volontariste et passionnée à continuer à mettre en avant les artistes émergents sur un maximum de scènes. Et qu’ils annoncent vouloir faire évoluer le festival en ce sens en comptant sur une collaboration encore accrue avec les commerçants et les autorités communales.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte