VEDIA

6,6 millions € de subsides pour reconstruire l’école d’Ensival

 23 juin 2022 16:24  


Elle avait été détruite par les inondations, l’école d’Ensival va connaître une seconde vie. Ce jeudi, on a appris qu’un subside de 6.652.825 € était octroyé par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour reconstruire un tout nouvel établissement. Une somme conséquente qui permet d’entrevoir une rentrée scolaire dans le nouveau bâtiment pour août 2026.

« Comme vous le savez sans doute, la construction de cette nouvelle école implique la démolition du bâtiment actuel. Remplacée par une infrastructure moderne, adaptée et des mieux équipée, l’école d’Ensival apparaitra comme le fleuron des écoles communales verviétoises. Si elle demeure sur le même site, l’école a toutefois été entièrement repensée de manière à l’écarter des berges de la Vesdre. Totalement mise en valeur, elle bénéficiera d’un grand parvis aménagé en bordure de Vesdre et sera visible depuis le pont Francval. L’établissement tel que présenté sera équipé de deux entrées distinctes pour les maternelles et les primaires. Au rez-de-chaussée, on y installera les réfectoires, les cuisines, des salles de stockages et d’entretien ainsi que des salles de réunion. Le premier étage sera consacré aux classes de maternelles et le second, quant à lui, abritera celles de primaire. Par ailleurs, tous les locaux techniques seront installés aux étages afin d’être préservés en cas d’éventuelles crues », détaille Sophie Lambert, l’échevine de l’Enseignement.

L’école bénéficiera également d’espaces extérieurs aménagés ainsi que d’une nouvelle salle de gymnastique. Au total, le montant du chantier s’élève à 8 millions €.

En attendant, une école temporaire va prendre place dans le parc Godin. « Ce poumon vert dans le quartier est un véritable atout qu’il fallait exploiter et une belle opportunité pour nos enseignant.e.s de proposer des activités plus spécifiques en lien avec la nature. 120 modules modernes seront construits expressément pour permettre l’aménagement optimum de l’école au sein du parc. Ils seront disposés de manière à former deux implantations sur deux étages chacune. La partie avant accueillera les élèves de maternelles et celle située à l’arrière abritera ceux de primaire. Les classes seront principalement aménagées aux étages. Chaque degré jouira d’une cour distincte », explique Sophie Lambert.

Le marché relatif à la location des nouveaux modules a d’ores et déjà été lancé. Compte tenu des délais, les élèves devraient normalement entrer dans la nouvelle école temporaire au début du mois de novembre. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte