VEDIA

Thimister : Les primes Covid jugées inéquitables

 15 juin 2021 11:30  |   Thimister-Clermont


Si les clubs sportifs avaient déjà reçu une aide communale, il n’en était encore rien pour les restaurateurs et les métiers de contact présents sur la commune de Thimister. Hier soir, lors du conseil communal, une décision a enfin été prise. " On voulait surtout aider les restaurants dans cette phase de réouverture", explique le bourgmestre, Lambert Demonceau. "Ces personnes ne travaillent pas encore dans des conditions optimales aujourd’hui. Nous avons donc estimé que nous pouvons aller jusqu’à 1000 euros pour l’Horeca dans cette aide à la réouverture. On arrive en fin de parcours où on espère que les gens pourront enfin retravailler normalement. 400 euros seront alloués aux métiers de contact", précise encore le maïeur.

Mais du côté de l’opposition, ces primes sont loin d’être équitables. Le groupe Transition Citoyenne réclamait, hier, le double . " Une aide de 2000 euros pour l’Horeca, et une autre de 800 euros pour les métiers de contact auraient été correctes. Nous nous sommes donc abstenus. Pas sur le principe mais sur ces montants que l’on juge dérisoires", explique Sandra Hick- Provoost, conseillère du groupe T-C " La commune ne s’engagera que si les restaurateurs fournissent des preuves. Mais je pense qu’ils seront bien au-dessus des 1000 euros pour certains. Quand on voit que certains clubs de foot ont pu bénéficier d’une prime de 5000 euros, ce n’est pas équitable. Nous savons que tout le monde a rencontré des difficultés durant cette crise, mais il y a une trop grosse différence entre secteurs".

L’exemple de Verviers est alors revenu sur la table. " Ils ont beaucoup plus de restaurants que chez nous. La commune ne se porte pas au mieux et pourtant la prime d’aide à l’Horeca est plus importante chez eux que chez nous", ajoute encore Sandra Hick.

La surenchère du groupe de l’opposition n’a pas été entendue. Il espère néanmoins aujourd’hui que le site internet de la commune pourra être mis à jour. L’ensemble des restaurants ne s’y trouvant pas. Et que l’Horeca puisse aussi gagner en visibilité à partir du RaVel. Lieu clé du tourisme communal. (M.B)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte