VEDIA

Le PTB réclame un conseil communal en vidéo conférence

 29 mars 2020 17:22  |   Verviers


En pleine pandémie de coronavirus et de crise sanitaire, les « tensions » politiques semblaient quelque peu tombées ou laissées sur le côté à Verviers. Alors que le pays entrera dans sa troisième semaine de confinement, le PTB sort du bois et souhaite ne pas voir le coronavirus renforcer la pauvreté à Verviers. Tout en soulignant un élan de solidarité dans la population pour soutenir celles et ceux qui ont en besoin.

« Aujourd’hui, toutes les mesures doivent être prises pour protéger la santé des verviétois et des verviétoises ainsi que leur revenu » précise Laszlo Schonbrodt, chef de groupe PTB à Verviers. " Nous le savons, nous vivons dans une des villes les plus pauvres du pays et la situation est particulièrement inquiétante pour les familles les moins fortunées"

Agir sur la taxe déchets

Le PTB craint par ailleurs que le confinement risque de coûter très cher à la population. « A Verviers, la précarité est déjà grande mais il est aujourd’hui urgent de prendre des mesures fortes pour que les nombreuses famille qui arrivent à peine à nouer les deux bouts en temps normal ne basculent pas dans la pauvreté » s’inquiète le conseiller communal. « En Flandre, le gouvernement a décidé de débloquer de l’argent pour aider les ménages à payer leurs factures d’électricité. À Verviers, nous pouvons aussi agir. Nous voyons que le confinement augmente nettement la quantité de déchets dont nous devons nous débarrasser car, on ne mange plus à l’extérieur, on ne laisse plus les langes des enfants à la crèche et les livraisons à domicile sont souvent sur-emballées. Sans oublier que les recyparcs sont fermés. Il est donc important de suspendre la nouvelle partie de la taxe déchet qui tient compte du poids et du nombre de levées de nos poubelles pendant cette crise. Voilà le type de mesures concrètes qu’on peut prendre pour soulager les familles ».

La vidéo conférence en secours

Comme dans quasi toutes les communes du pays, il n’y aura pas de conseil communal à Verviers. A grand dam du PTB qui estime que c’est en période crise que toutes les voix doivent être entendues. «  Nous devons pour le moment particulièrement nous assurer que toutes les mesures soient correctement prises et dans l’intérêt des tous les habitants. Les mesures décidées par le fédéral doivent être appliquée mais la ville doit aussi agir avec des mesures comme celles que je viens de citer » précise Laszlo Schonbrodt, «La commune emploie des centaines de travailleurs, nous devons nous assurer qu’elle montre l’exemple dans ce cadre pour protéger tant la santé que le revenu de ces personnes. Elle doit également informer au mieux les citoyens sur la situation comme ces communes qui envoient des courriers ». 

Pour Laszlo Schonbrodt, il n’est certes pas possible de réunir tout un conseil communal mais, selon lui, le travail démocratique de contrôle et de proposition doit être fait. «  La ville de Gand mais également le CPAS de Verviers maintiennent leurs réunions en vidéo conférence. Nous demandons qu’il en soit de même pour notre conseil communal ou à défaut au moins une réunion des différents chefs de groupes et du collège comme l’a fait la Région wallonne en diffusion directe sur internet ».

 

 

 

 

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte