VEDIA

Comité de Concertation : les chiffres ne permettent aucun assouplissement, “nous faisons une pause d’une semaine”

Photo Belga
 26 fevrier 2021 18:07  |   Arrondissement de Verviers


La réunion, qui était annoncée longue ces derniers jours, aura finalement duré moins de deux heures. Les représentants du gouvernement fédéral et des gouvernements régionaux et communautaires se sont retrouvés à 14h au Palais d’Egmont pour un nouveau comité de concertation consacré à la crise sanitaire. Outre l’évaluation des mesures, l’élaboration d’une stratégie de déconfinement devait être abordée. Mais il a finalement été décidé qu’il n’y aura pas d’assouplissement.

Aucune mesure sur l’ouverture des frontières, aucune mesure sur l’élargissements de la bulle sociale… Un retournement de situation par rapport aux bonnes nouvelles attendues en raison des chiffres de contaminations et d’hospitalisations qui sont en hausse depuis quelques jours. “Nous sommes très préoccupés, notamment à cause de la circulation des variants, les chiffres actuels font l’effet d’une douche froide“, a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo. “Nous avons décidé de faire une pause d’une semaine qui nous permettra de suivre attentivement la situation. Nous faisons cela pour éviter de prendre des décisions qui mettront à mal ce que nous avons réalisé ces derniers mois.

“Une troisième vague ?”

Nous ferons tout pour pouvoir permettre des activités en sécurité“, a assuré Alexander De Croo, “Notre liberté et le printemps arrivent mais nous devons être prudents dans les semaines qui viennent“.

Nous voulons savoir si nous entrons dans une troisième vague ou si c’est juste un fluctuation des chiffres“, a quant à lui indiqué Elio Di Rupo. “Nous préférons nous donner quelques jours pour savoir ce qu’il en est et prendre des mesures appropriées“.

Un petit changement

Seul changement, les métiers de contact qui devaient ouvrir le 1er mars, pourront bien rouvrir, comme le permet l’arrêté ministériel en vigueur actuellement. Il s’agit par exemple des esthéticiennes.

Les mesures seront donc réévaluées dans une semaine.

Le couvre-feu diminué en Wallonie

Contrairement à la Flandre et à la Wallonie, Rudi Vervoort a annoncé que le couvre-feu de 22h à 6h sera prolongé au delà du 1er mars à Bruxelles. La Flandre et la Wallonie sont allignées sur la mesure fédérale, à savoir un couvre feu de minuit à 5h.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte