VEDIA

Condamnés pour avoir enlevé leurs 5 enfants au Portugal

 10 juillet 2019 10:46  |   Stavelot - Verviers

Un couple de Stavelotains a comparu, détenus sous bracelet électronique, devant le tribunal correctionnel pour avoir soustrait leurs cinq enfants aux mesures protectionnelles prévus par les services de la jeunesse en se réfugiant au Portugal. Ils avaient disparus de la circulation fin décembre dernier, et retrouvés au Portugal en mars, où ils ont été arrêtés sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, avant d’être extradés. C’est grâce à un appel d’un enfant à son père biologique disant qu’il était affamé qu’ils ont été localisés. La police portugaise a trouvé des enfants manifestement délaissés, et pour qui les problèmes d’hygiène et de propreté étaient flagrants.

Devant le tribunal, les parents ont reconnu avoir commis une grosse bêtise sous le coup de la panique. Mais le ministère public a dénoncé les manœuvres de la mère, décrite comme manipulatrice et oisive, pour tromper les services de la jeunesse, et souligné les moyens énormes mis en œuvre pour retrouver les enfants. Il réclamait deux ans de prison pour chacun d’eux, tandis que la défense revendiquait une suspension du prononcé en contestant la prévention d’enlèvement car les enfants ne faisaient l’objet que de mesures d’accompagnement éducatif et les parents ne savaient pas qu’ils devaient être placés.

Le tribunal a cependant estimé les préventions établies, et a condamné les parents à 15 mois de prison, avec sursis probatoire pour le surplus de la détention préventive. (L.B.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte