VEDIA

Zone de secours VHP : accord sur la nouvelle clé de répartition

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 septembre 2020 17:15  |   Arrondissement de Verviers


Ce vendredi, les bourgmestres de chaque commune desservie par la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau étaient rassemblés en conseil. Ils devaient donner leur approbation pour l’adoption d’une nouvelle clé de répartition des dotations communales pour la zone de secours. Avant ce vote, plusieurs mois de négociations se sont écoulés.

Les mains des bourgmestres se sont toutes levées pour un changement de la clé de répartition des dotations communales de la zone de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau. Après un peu moins d’un an de négociations, ils vont maintenant devoir soumettre cette proposition au conseil communal de leur commune.

Les Verviétois payaient 77 €, les Herviens 38,5 €

Tout a commencé lorsque Verviers a demandé à ce que sa dotation soit revue à la baisse. En effet, un Verviétois payait 77 euros, alors qu’un Hervien par exemple payait la moitié de cette somme. "Ce n’était plus possible pour les Verviétois, c’est très bien que ce soit débloqué. Au lieu de 4 millions d’euros, Verviers versera dorénavant un peu plus de 2 millions. Le reste de l’argent pourra être réinvesti dans d’autres secteurs. Tout cela grâce à l’aide de la province de Liège qui augmente sa dotation et aux communes de la zone VHP", se réjouit Jean-François Istasse, le nouveau bourgmestre de Verviers.

Une dotation majoritairement basée sur le nombre de citoyens

En ce qui concerne les autres communes, certaines y gagnent d’autres y perdent, mais tout cela au profit d’une clé de répartition qui a plus de sens. En effet, celle-ci est majoritairement basée sur le nombre de citoyens au sein de la commune. Ce qui n’était pas le cas avant.

En plus de cela, la construction de la nouvelle caserne de Verviers semble être en bonne voie suite à ce conseil. Jean-Francois Istasse consultera les riverains en novembre 2020 à ce propos. La caserne pourrait être inaugurée en 2024, selon le nouveau bourgmestre de Verviers. (P.J.)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte