VEDIA

A la rencontre des tennismen Simon Beaupain et Yannik Reuter au tournoi d'Eupen

 12 septembre 2021 09:00  |   Eupen


Le tournoi de tennis d’Eupen se déroulait cette semaine. Reculé en septembre à cause des inondations qui ont touché le club, il accueillait une nouvelle fois de nombreux tennismen classés pour la majorité d’entre eux entre la 350e et la 1000e place au classement ATP. Parmi les têtes connues, on retrouvait notamment nos régionaux : Simon Beaupain et Yannik Reuter. 

Du monde dans les travées du tennis club d’Eupen cette semaine. Lourdement touché par les inondations de mi-juillet, le club germanophone a tout mis en oeuvre pour organiser la 13e édition de son tournoi, décalé exceptionnellement en septembre. Un tournoi qui est monté en grade passant de 15 000 à 25 000 dollars de prize money. Parmi les 64 tennismen engagés sur les courts, on retrouvait plusieurs régionaux. A commencer par le Heusytois Simon Beaupain, heureux de jouer à deux pas de chez lui. "C’est chouette de pouvoir jouer devant mes supporters", confirme-t-il.

Autre régional : Yannik Reuter. Le Saint-Vithois s’était imposé à Eupen en 2011, il y a dix ans déjà. "C’est sympa de revenir à Eupen. J’y ai fait toute ma formation. J’étais au tennis-études pendant deux ans", explique-t-il.

Simon et Yannik ont tous les deux reçu une Wild Card pour pouvoir être dans le tableau. Une belle opportunité de se montrer à domicile et de se frotter à une opposition relevée.

998e à l’ATP avant Eupen, Simon Beaupain a vécu une saison contrastée. Entre les tournois annulés à cause du Covid et la meilleure performance de sa carrière réalisée mi-mars (il a battu un joueur du top 350, ndlr). A 22 ans, Beaupain espérait franchir un cap cette saison. Aussi bien au niveau de son jeu que de son classement. L’objectif étant de se rapprocher rapidement du top 500. Simon Beaupain peut compter sur un encadrement de qualité depuis 5 ans. Il devra à l’avenir se montrer plus constant et enchainer les bons résultats s’il veut percer au plus haut niveau.

Le haut niveau, Yannik Reuter l’a connu durant de longues années. A 30 ans, il a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Il se concentre désormais uniquement sur les tournois belges et sur les interclubs en Allemagne, au Luxembourg et en France. Son leitmotiv : prendre du plaisir. Reuter pense aussi à sa reconversion. Il termine son bachelier en sport management. Un diplôme qui lui ouvrira certainement des portes. 

Côté résultats, Simon et Yannick ont connu des fortunes diverses à Eupen. Reuter a été sorti dès le 1er tour par un Argentin, défaite en 3 sets. Beaupain a par contre fait forte impression en se hissant jusqu’en quart de finale, éliminé par un Italien classé 535e mondiale.

Si Reuter a disputé son dernier tournoi en 2021, Beaupain prendra quant à lui la direction de l’Egypte et du Caire plus précisément. Sa saison devrait se terminer en décembre. (R.C.) 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte