VEDIA

Oscar Bruno succède à ses parents au sommet du ju jitsu belge

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 fevrier 2019 17:35  |   Pepinster

Pepinster a pris des airs de Pays du soleil levant. Les championnats de Belgique de Ju-Jitsu, cet art martial japonais, sont organisés au hall du Paire. Un événement qui rassemble de nombreux athlètes des quatre coins du pays. "C’est la seconde fois que nous avons la chance de l’organiser à Pepinster, se félicite Nadia Bertrand, membre de l’organisation. On rassemble pas moins de 400 combattants, ce qui est vraiment un nombre important."

Le ju-jitsu est un art martial complet. Coups, projections, combat au sol, la discipline requiert une certaine rigueur. Il y a plusieurs catégories de combattants, répartis en fonction de l’âge, mais aussi du poids. Pourtant, chez les jeunes, pas question de régime strict. "On met un point d’honneur à ce que les clubs ne poussent pas les jeunes au régime, poursuit l’ancienne championne internationale. En ce qui nous concerne, on prône une alimentation saine tout au long de l’année."

Oscar sur les traces de ses parents

Ce sont donc les graines de champions qui sont mis à l’honneur ce samedi. Parmi les nombreux combattants, l’un d’entre eux attire notre attention. Oscar Bruno, 13 ans, défend son titre de champion de Belgique -38kg. Il n’est autre que le fils de Nadia Bertrand. "C’est vrai que notre fils prend un peu notre succession, puisque mon mari (Giovanni Bruno) et moi-même avons été athlètes de haut niveau."

Il le voulait, il l’a fait. Oscar Bruno conserve son titre. Son succès, il le doit à une belle succession de victoires acquises, pour la plupart, sur full hippon. Il s’agit d’un enchaînement de coups, de projection et de maîtrise au sol qui met fin au combat. "Je suis un peu fatigué, mais je suis vraiment satisfait de mon parcours, j’ai tenu jusqu’au bout", se félicite-t-il.

Oscar repart donc avec les lauriers ce samedi. Ses proches nourrissent d’ailleurs de grandes ambitions pour la suite de sa carrière. D’ici quelques années, Oscar pourrait bien imiter ses parents et embrasser une carrière internationale. D’ici là, le travail et l’amusement restent ses principaux mots d’ordre. (MM)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte