VEDIA

Vanessa Maes: "Conserver le Grand Prix F1 fin août, c'est important pour nos clients"

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 novembre 2020 20:10  |   Stavelot


Le calendrier provisoire 2021 de la Formule 1 est sorti cette semaine, et le Grand Prix de Belgique, à Spa-Francorchamps, conserve sa date habituelle, le dernier dimanche du mois d’août, le dimanche 29 précisément. Une bonne chose pour les habitués, même si ce n’était pas gagné d’avance. 

"Beaucoup de circuits européens voulaient une date la plus éloignée possible du début de la saison, parce qu’on ne sait pas où on en sera au printemps au niveau de la pandémie de coronavirus. Donc, le fait que Francorchamps conserve sa date, c’est une très bonne chose, surtout pour les clients qui ont reporté leurs tickets de 2020, alors que le Grand Prix aura lieu au même moment dans l’année. Il y a 24.000 tickets de 2020 qui ont été reportés, preuve de la confiance de nos clients", se réjouit Vanessa Maes, Directrice de Spa Grand Prix, organisatrice de la F1 chez nous, et qui est notre invitée ce dimanche soir, à distance, dans Vision Sports.

Dans ce calendrier, on trouve aussi une belle concentration de grands prix européens entre fin juin et fin septembre. C’est tout bon pour l’ambiance et le spectacle, mais il y a un bémol sans doute, la présence du Grand Prix des Pays-Bas, le grand retour chez nos voisins de la F1, le dimanche 5 septembre, soit juste la semaine après Francorchamps. "C’est vrai que ce n’est pas idéal, mais nous conservons notre principal atout, qui reste le plus beau circuit du monde. On peut craindre que des supporters hollandais privilégient leur propre grand prix. Mais ils suivent en général plusieurs grands prix sur la saison. Cette année, alors que le Grand Prix des Pays-Bas était prévu en mai, et que de notre côté nous avions suspendu les ventes en mars, nous n’avions pas ressenti d’impact sur nos propres ventes", analyse, confiante pour l’édition 2021 de la F1, Vanessa Maes.

On ajoutera encore que, suite au Grand Prix à huis-clos cette année, le contrat avec Spa-Francorchamps a été prolongé de facto d’une année, jusqu’en 2022 y compris donc. "Il existe une volonté de toutes les parties de prolonger ce contrat après 2022. Pas à n’importe quel prix, évidemment. Il va falloir négocier les plateaux à venir. L’édition 2020 à huis-clos a en tout cas prouvé l’importance de la Formule 1 pour la région, avec cette année des retombées moindres malheureusement", ne peut que regretter la Directrice de Spa Grand Prix. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte