VEDIA

La Calamine gagne un derby de D3 un peu fermé

 06 novembre 2022 19:38  |   Raeren


Derrière l’AS Eupen, les deux meilleures équipes de la communauté germanophone s’affrontaient ce dimanche en D3. Un véritable derby car, même si les deux villages ne se situent pas sur la même commune, les deux stades ne sont séparés que par une poignée de kilomètres. Habituée de cette division, Raeren-Eynatten accueillait donc le néo-promu calaminois. Deux équipes qui se sont installées dans le ventre mou de la D3, après le départ tonitruant des "unionistes". 

Et devant un public plutôt bien fourni pour assister à ce derby, ce sont les locaux qui vont rapidement prendre la maîtrise du jeu dans cette rencontre. Les jaunes sont les premiers à mettre le nez à la fenêtre après 5 minutes de jeu à peine. Theo Gaillard hérite d’une bonne passe de Bong, mais son tir croisé est trop faible pour inquiéter Joiris. 

Et dans cette première mi-temps, à l’exception de deux coups de pied arrêtés, il n’y en n’aura que pour les joueurs d’Eric Vandebon. A l’image du coup-franc de Klauser qui, à la 25e minute de jeu, aboutit dans les pieds de Laufs dont le centre parvient à trouver Di Nicola, mais Joiris est encore à la bonne place.

C’est ensuite le capitaine des locaux, Jeremy Bong, qui se met en évidence... contrôle orienté, feinte de corps et shoot qui oblige une fois encore Joiris à s’employer.

Malheureusement pour les jaunes et noirs, c’est insuffisant. Le marquoir reste toujours vierge. La finition est trop stérile...et ils offrent la possibilité aux Calaminois de demeurer dans le match, malgré une évidente domination dans le jeu.

Sous une bruine continue, les deux équipes reprennent les débats avec l’envie claire de vouloir faire la différence, en seconde mi-temps. Quelques minutes à peine, et Eynatten échoit d’un coup-franc bien placé à l’entrée du grand rectangle. Le tir de Klauser met une fois de plus Amaury Joiris à contribution. Un Joiris bien dans son match.

A la 52e, la Calamine s’octroie enfin sa première belle occasion du match. Sur une relance rapide de Joiris, Hubert lance Mauclet en profondeur et il faut un Longaretti qui anticipe bien pour éviter qu’il n’ouvre la marque.

Et puis, c’est le coup de théâtre, alors qu’ils semblaient avoir le match bien en main, les locaux sont réduits à dix, suite à une seconde carte jaune de Laufs. C’est le tournant du match.

Même si Gaillard a une possibilité intéressante 3 minutes après sur ce centre de Bong, on sent que la belle mécanique mise en place par les hommes de Vandebon s’enraye, avec cet homme en moins.

Et la Calamine ne se fait pas prier. A la 68e, un splendide coup-franc de Jordan Remacle trouve la tête de Mauclet qui s’élève plus haut que tout le monde. C’est 0-1. De prime abord, ça ressemble au hold-up parfait, mais les verts ont aussi su se montrer patients.

William Mauclet qui fait étalage de son bagage technique à un quart d’heure du terme. Une subtile accélération met la défense raerenoise dans le vent, mais son envoi passe un rien à côté de la cage de Longaretti, alors qu’il avait fait le plus difficile.

Dans les dernières minutes de la rencontre, les supporters locaux croient à l’égalisation. Mais le ballon cédé par Akdim à Evertz, passera a côté du goal calaminois, malgré tous les efforts de ce dernier.

Des buts qui ne resteront toutefois pas inviolés, mais c’est de l’autre côté que cela se passe. A la 87e, Sébastien Aritz récupère un ballon fort à propos. Il voit que Longaretti est trop avancé et offre au public un superbe lob des 70 mètres, et un second but aux siens.

0-2, il n’y aura pas d’autres buts dans ce derby par moments un peu fermé. Il fallait un vainqueur, ce sont les Calaminois qui auront été les plus patients et les plus efficaces dans cette rencontre.

Dans une semaine, la Calamine recevra Durbuy et Raeren se rendra à Sprimont (LS)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte