VEDIA

Herve : un après-midi 100% football féminin

 21 octobre 2021 17:53  |   Herve


Le football féminin est en plein boom ces derniers temps. Le nombre de sections féminines dans les différents clubs de notre arrondissement augmente. A Herve, par exemple, il existe une équipe de filles dans chaque catégorie. Mercredi après-midi, elles ont reçu la visite des joueuses inscrites au Foot-Féminin-Élite-Études (FFEE) venues pour partager leur expérience et leur donner une petite séance d’entrainement.

Elles ont entre 5 et 13 ans. Elles jouent toutes au club de Herve. En face d’elles, les filles du Foot Féminin Elite Etudes. Elles mangent, dorment et respirent football. La plupart évoluent déjà dans des clubs de Division 1. L’espace d’un après-midi, ces jeunes footballeuses ont partagé leur passion pour le ballon rond. Une façon aussi de donner un bon coup de projecteur sur le football féminin en plein essor partout dans le pays, grâce notamment aux Red Flames, véritables locomotives. "Le football féminin à Herve se développe de plus en plus comme c’est le cas partout en Belgique et notamment en Wallonie. On a donc voulu mettre l’accent sur le développement du foot féminin avec nos joueuses qui encadrent les filles du RFC Herve", explique Fabian Nicolaï, coordinateur Foot Féminin Elite Etudes. "On le voit à travers les activités ’Foot 4 Girls’, on le voit à travers les clubs, on le voit aux détections aussi, qu’il y a de plus en plus de filles et de plus en plus de qualité aussi. Tout ça basé sur un apprentissage et sur le plaisir que rencontrent les filles dans leur choix sportif."

Le Foot Feminin Elite compte surfer sur la vague pour promouvoir le foot-études et détecter de nouveaux talents. Mais pas seulement... "L’objectif, premièrement, est pédagogique pour nos filles du foot élite. C’est-à-dire l’apprentissage du coaching en vue de l’obtention du brevet C. Deuxièmement, c’est de mettre en évidence le foot féminin qui est en plein essor", précise Fabian Nicolaï.

Pour cette petite séance d’entrainement particulière, les filles du foot-études ont donc troqué exceptionnellement leur maillot pour enfiler leur veste de formatrice. "Ici, on est sur un exercice pour les défenseuses. Le but est d’orienter l’attaquante, choisir un côté pour ensuite pouvoir la contrer plus facilement", explique Maud (17 ans), défenseuse au Standard de Liège.

Un rôle de coach qu’elles semblent apprécier. "C’est une première. Ca me plait mais c’est bizarre d’être de l’autre côté. J’aime bien car j’aimerais devenir entraineur à l’avenir", confie Chadia (15 ans), milieu de terrain du Standard de Liège

Elles sont aujourd’hui une trentaine à être inscrite au Foot Elite. En plus de l’école, elles s’entrainent 3 à 8 fois par semaine. Les journées sont bien chargées. "C’est compliqué mais c’est ce que j’aime, c’est chouette. J’ai toujours adoré le foot. J’ai envie de devenir pro. Le football, c’est ma passion", répond Maud.

Une passion qu’elles ont transmise à leurs homologues herviennes. "On a fait des passes. On nous a appris à tirer au but. On a fait des petits concours, un petit match", raconte Ninon (12 ans). "Elles m’ont dit de bien faire des passes, de parler fort, de communiquer", ajoute Fiona (13 ans).

Et leur parcours pourrait inciter certaines à emprunter le même chemin. "Peut-être un jour car elles ont l’air vraiment fortes", lâche Irina (10 ans).

Les Herviennes les plus âgées ont d’ailleurs pu s’en rendre compte lors d’une joute amicale, venue couronner en beauté cet après-midi propagande pour le foot féminin.

Renaud Collette

 







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte