VEDIA

Football, P2C, Trois-Frontières fait le boulot en une mi-temps à Andrimont (2-4)

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 24 fevrier 2019 18:33  |   Plombières - Dison

Ce dimanche après midi, Andrimont accueille le FC Trois-Frontières. Les locaux restent sur une série de sept rencontres sans victoire et peinent à domicile depuis le début de la saison. Après une période de flottement, Trois-Frontières s’est rassuré la semaine dernière. Une victoire à confirmer par un bon résultat à l’extérieur.

Les Andrimontois entrent bien dans la rencontre. Les hommes d’Albert Chabotier sont les premiers à amener du danger devant les cages adverses. Sabri Boussetta adresse un centre repris de manière acrobatique par Jacomo Moscato. Mais la bicyclette de l’ailier n’inquiète pas Jonathan Gatez. La domination andrimontoise sera de courte durée. À la 4e minute, Trois-Frontières combine bien dans l’entrejeu. Marcel Pirnay obtient un bon coup franc. Gaël Jungblut s’en charge. Le meneur de jeu dépose le ballon sur le front de Marcel Pirnay qui se fait justice lui-même. C’est 0-1.

Trois-Frontières domine les débats pendant cette première période. On joue depuis 23 minutes, Marcel Pirnay prend le ballon et se lance dans un slalom ravageur. Il élimine trois hommes et s’ouvre un angle de frappe. Son envoi fait mouche et le médian s’offre un doublé en une vingtaine de minutes.

Les joueurs de Fabrice Burdziak ne s’arrêtent pas en si bon chemin. À la demi-heure, Lemma rentre dans le jeu, écarte pour Jungblut qui centre au second poteau. Lemma est au bon endroit et d’une demi-volée, l’ailier porte le score à 0-3.

On pense alors les frontaliers à l’abri. C’était sans compter sur un sursaut d’orgueil des Andrimontois. Giuliano appelle bien sur le flanc gauche. Son centre trouve Boussetta qui reprend victorieusement le ballon. Le suspense est relancé !

Mais les hommes de Fabrice Burdziak n’entendent pas laisser leurs opposants reprendre confiance. À cinq minutes de la mi-temps, Bastien Hagelstein récupère dans l’axe. Il remporte son duel avec Lejoly et se présente, seul, face à David Sequenzia. Le médian ne se fait pas prier et porte le score à 1-4 au repos.

Au retour des vestiaires, Trois-Frontières laisse l’initiative à son adversaire. La rencontre s’endort queque peu et Andrimont met le nez à la fenêtre. Moscato combine avec Gauthier Bragard côté gauche. Mais le ballon passe devant tout le monde et sort des limites de jeu.

Plus grand chose à se mettre sous la dent avant le dernier quart d’heure. Après une bonne intervention, David Sequenzia alerte Azzouzi. L’avant conserve bien le ballon et isole Jacomo Moscato qui n’a plus qu’à tromper le gardien frontalier. Mais l’ailier ne parvient pas à cadrer son envoi.

C’est au tour de Trois-Frontières de se montrer dangereux. Gouem trouve Halili, tout juste monté au jeu. L’arrière latéral adresse un centre au second poteau. Jordan Braeken surgit et tente sa chance. Mais sa frappe, déviée par Sequenzia, trouve le poteau.

Les Andrimontois volontaires vont se voir récompensés à dix minutes du terme. Giuliano trouve Azzouzi dans le rectangle. L’attaquant est accroché par Bastien Hagelstein. C’est pénalty. Azzouzi le frappe avec sang froid. C’est 2-4. Le score n’évoluera plus. Sur sa dernière occasion, Jordan Braeken trouvera une nouvelle fois les montants. Sa frappe du droit heurte la barre transversale. Trois-Frontières a donc fait l’essentiel en première mi-temps avant de gérer son avance.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte