VEDIA

Football, P2C : Stavelot réalise une remontada et vient s'imposer à Sart (2-3)

 04 decembre 2022 21:39  |   Spa


Direction la 2e provinciale série C pour l’affiche foot du week-end. Et quelle affiche! Le leader Stavelot se déplaçait chez son dauphin, Sart, 2e du classement. Deux petits points à peine séparaient les deux équipes avant le coup d’envoi. Sart avait la possibilité de passer en tête en cas de victoire. A l’inverse, Stavelot pouvait conforter encore un peu plus son leadership. Sart-Stavelot, c’est aussi un derby, une rencontre placée sous le signe des retrouvailles pour plusieurs joueurs des deux camps. Tous les ingrédients étaient réunis pour vivre 90 minutes palpitantes.

Sart se montre le premier dangereux. Sur un contre favorable, Lucas Heindrichs se projette vers le but et glisse la balle en retrait pour Olivier Keller, qui alerte Julien Thys. Sart domine globalement le début de match et est récompensé. Jean-Sébastien Dohogne traverse tout le terrain et s’infiltre au milieu du bloc stavelotain. Il décale Heindrichs qui frappe, mais Thys repousse l’envoi. La balle revient dans les pieds de Dohogne qui ne se fait pas prier pour la mettre au fond des filets.

Stavelot ne passe pas loin de l’égalisation sur corner, mais la tête puissante de Libre Lukoki trouve la transversale. 

Sart profite ensuite d’un coup-franc bien placé pour creuser l’écart. Quentin Balhan profite de la déviation d’Alen Kalac pour tromper Thys et faire le trou.

Stavelot aura encore deux occasions de réduire l’écart avant la mi-temps, mais les Sartois se donnent corps et âmes pour ne pas concéder, au grand dam de Johan Troch et Maxime Giet. 

En deuxième mi-temps, il n’y en a plus que pour Stavelot. Les Rouges et Bleus se montrent d’abord dangereux sur coup-franc, mais Nicolas Nemes ne parvient pas à cadrer sa reprise. Après Lukoki en première mi-temps, c’est Antoine Boucha qui trouve à son tour la barre transversale sur un centre-tir. Sur un nouveau sur coup-franc, c’est cette fois Alen Kalac qui se montre dangereux. Mais sa frappe est repoussée. À force de plier, la défense sartoise finit par rompre. Nicolas Nemes reprend de volée la déviation de Vincenzo Giuliano et redonne de l’espoir aux siens.

La fin de match est complètement folle et digne des meilleurs scénarios. À moins de 5 minutes de la fin du match, Brissinck réalise un superbe solo sur son flanc et sert Giet sur un plateau, qui finit parfaitement d’un plat du pied. Les Stavelotains marchent sur l’eau et viennent même arracher la victoire dans les tous derniers instants sur une superbe Mager de Nemes. Sart n’a plus du tout existé dans cette deuxième mi-temps, et en paye le prix fort.

Les Sartois devront rebondir à Trois-Ponts le w-e prochain s’ils veulent rester accrochés au wagon de tête, où Stavelot fait figure de locomotive. (Nicolas Lesecque)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte