VEDIA

FOOTBALL, Carcela et Kosa fêtent les 25 ans dès Djoyeûs Dragons d’Mâmdî

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 24 mars 2019 19:39  |   Malmedy

Mehdi Carcela, Milos Kosanovic, Julian Demarteau… Trio de choc mercredi soir à Malmedy salué comme il se doit par des supporters rouches qu’ils n’ont pas l’habitude de voir ainsi, invités, chez eux ! D’habitude, ils les encouragent du haut d’une tribune. Cette fois, c’est poignée de main, autographe, selfies… En tout simplicité. Les supporters sont heureux, les joueurs aussi. " Ca fait toujours plaisir de signer des autographes, de prendre des photos avec les supporters. C’est important aussi pour nous, joueurs, de discuter avec eux", raconte Milos Kosanovic qui s’exprime pour la première fois en interview en français !

Si le joueur serbe est là ce soir, c’est pour fêter les 25 ans du club de supporters Lès Djoyeux Dragons Mâmdi. Un club, une région que le jeune Julian Demarteau, qui évolue en U21, connaît bien. Il est un peu ici dans son jardin. " Mon papa a coaché à Malmedy et à Xhoffraix durant deux ans. En tant que Liégeois, je connais pas mal de monde ici", explique le fils de Robin Demarteau.

Un club de supporters qui est né...à Stavelot !

Les Djoyeux Dragons d’Mamedi, c’est l’un des 64 clubs de supporters que le Standard compte en ses rangs aujourd’hui. 250 membres, 150 abonnés, il a vu le jour il y a un quart de siècle, comme c’est souvent le cas, au coin d’un bar ! D’abord à Stavelot, détail croustillant, puis à Malmedy. " Je respectais beaucoup monsieur Roger Petit ( secrétaire général du Standard de Liège durant 39 ans ndlr). J’ai connu le Standard de Liège depuis toujours. Par la force des choses, avec les amitiés qu’on a ici et là, je suis devenu supporter du Standard et je le suis toujours. Même si c’est pas évident pour un acien arbitre", rigole Francis Rion, Fondateur du club Lès Djoyeûs Dragons d’Mâmdî.

Francis Rion, ancien arbitre belge. C’est lui qui siffla le ¼ de finale de coupe du monde 1978 Italie-Autriche en Argentine. Depuis 2013, il est le Président d’honneur de ce club de supporters. Dans les bons comme dans les moins bons moments. "Notre rôle est de soutenir le club, à domicile mais aussi en déplacement", insiste Francis Rion.

Club à vocation nationale, le Standard de Liège a des supporters dans toutes les provinces du pays. Les plus nombreux fans ? Ils sont Limbourgeois… Mais un spectateur sur deux est originaire de la Province de Liège où les Rouches comptent 17 clubs officiels dont les Djoyeux Dragons d’Mamdi. "Le supporter du Standard ? Il est émotionnel, un peu fou et c’est le meilleur du pays", n’hésite pas à affirmer Mehdi Carcela.

Dans leur agenda, les supporters ont déjà coché la date du 21 juillet. C’est la journée Portes Ouvertes des Rouche.  A moins que d’ici là, le Standard ne soit champion avec un match de Supercoupe à disputer. Les supporters pardonneraient dès lors un changement de date. Avec plaisir ! (MY)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte