VEDIA

Après son partage au Club de Bruges, l'AS Eupen veut faire chuter Anderlecht

 30 juillet 2021 17:10  |   Eupen


En football, après avoir laissé filer deux points au terme de très longs arrêts de jeu le week-end dernier à Bruges en ouverture de championnat, l’AS Eupen accueille samedi soir un autre ténor, Anderlecht. C’est la première rencontre à domicile de la saison pour les Pandas. Elle marque le retour du public au Kehrweg. Quelques 2000 spectateurs assisteront à la rencontre. Les Eupenois sont très motivés à l’idée faire chuter les Mauves.  

Moins d’une semaine après le partage au Club de Bruges, l’AS Eupen se prépare à affronter un autre gros morceau ce samedi soir à 20h45, le Sporting d’Anderlecht.

Les 13 minutes de temps additionnel et l’égalisation brugeoise au bout du compte ont été difficiles à encaisser psychologiquement. Mais Stefan Krämer, le nouvel entraineur allemand des Pandas, l’assure : la déception est bien digérée. "Ils étaient déçus directement après la rencontre. Mais une fois la nuit passée, c’était déjà oublié. Nous avons analysé longuement les vidéos et nous avons vu de très belles choses tactiquement. On a dit aux joueurs de ne pas être déçus plus longtemps parce que tout le monde sait que nous avons réalisé un excellent match. Même si je pense que nous pouvons faire encore mieux. Mais c’est une bonne entrée en matière dans la saison", réagit l’entraineur. 

A l’image de son équipe et de son gardien Nurudeen en particulier, le milieu de terrain eupenois, Jens Cools, s’est montré très solide face à Bruges. Il n’est pas surpris de la prestation globale de son équipe sur la pelouse du double champion en titre. "Nous avons très bien travaillé durant la préparation. Nous essayons de développer un football très réaliste. En Belgique, c’est ce qu’il faut. Surtout quand on affiche en plus une excellente mentalité sur le terrain. Avec tout ça, tu peux aller très loin et faire de belles choses", déclare Jens Cools

Eupen est, comme chaque saison, capable du meilleur comme du pire. Le maintien reste bien sûr la priorité des dirigeants. Stefan Krämer, lui, veut s’appuyer sur ce qu’il a vu à Bruges pour faire tomber Anderlecht. "

Anderlecht a une autre manière de jouer que Bruges. Nous devrons de toute façon à nouveau être en grande forme pour avoir des chances de remporter la rencontre. Mais je suis très optimiste après ce que j’ai vu cette semaine à l’entrainement. Une des clés du match sera de bien se regrouper défensivement en perte de balle parce que les transitions anderlechtoises sont très rapides et dangereuses. Les cinq premières secondes après une perte de balle seront primordiales", détaille Krämer.

Battu 1-3 à domicile lors du derby contre l’Union Saint-Gilloise en ouverture, les Mauves sont déjà sous pression. Et leurs derniers déplacements en terres germanophones ont toujours été très compliqués. Eupen a donc une carte à jouer. "Nous pouvons remporter chaque match. Ok, ils ont eu un mauvais départ. Ils ont été battus contre l’Union. Mais ils vont vouloir se reprendre rapidement. Je suis sûr qu’ils seront très motivés. A nous de faire la même chose qu’à Bruges. Je suis certain qu’on peut faire un bon match", assure le milieu de terrain des Pandas.

Et pour réaliser un bon match, Jens Cools et ses coéquipiers auront un soutien de taille : ils pourront à nouveau compter sur leur 12e homme, enfin de retour au Kehrweg. "Nous sommes très heureux de revoir nos supporters dans le stade. La semaine dernière, nous avons pu voir à quel point les supporters sont importants. A Bruges, ils ont réussi à apporter ce petit truc en plus à leur équipe. Malheureusement, c’était en notre défaveur. Mais dans ce genre de situation, on se surpasse. Le football est vraiment différent avec ou sans les fans", confie Jens Cools.

Rayon transferts, l’AS Eupen cherche encore une alternative à Gnaka au poste d’arrière gauche. Gnaka toujours aux Jeux Olympiques et absent pour la venue d’Anderlecht. Une rencontre qui pourrait permettre aux Eupenois de signer un joli et inattendu 4 sur 6. Ce qui constituerait le meilleur départ de l’histoire du club en Pro League.

Renaud Collette








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte