VEDIA

Stavelot : Pourquoi la Flèche ardennaise a été annulée à la dernière minute ?

 06 mai 2021 15:20  |   Stavelot


Ce mercredi, la nouvelle est tombée, la Flèche Ardennaise qui devait avoir lieu ce dimanche est annulée. Ce jeudi, les coureurs auraient dû effectuer leur test PCR pour participer à la course. Le ressenti que donne cette annulation, c’est la précipitation. Nous avons cherché à comprendre les raisons de cette annulation.

Les coureurs de la Flèche Ardennaise auraient dû prendre le départ ce dimanche sur l’avenue Ferdinand Nicolay à Stavelot. C’était une grande première pour la commune, où les passionnés se réjouissaient d’accueillir le départ d’une des courses les plus complexes de notre pays. "Nous ne comprenons pas très bien les motifs exacts de cette annulation, étant donné qu’elle avait été autorisée par l’Union Cycliste Internationale (UCI), la ministre des Sports, Valérie Glatigny, et par toutes les autorités de la province qui organisent la sécurité de la course. J’aimerais tout de même souligner que les organisateurs ne sont pas des amateurs, mais qu’ils ont été traités comme tels par la fédération", regrette Patrice Lefebvre, l’échevin des Sports de Stavelot.

Une course pour espoirs, avec une majorité de professionnels

La fédération belge de cyclisme (Belgian Cycling) indique que la course n’a pas été autorisée, car elle n’est pas considérée comme professionnelle. Même si plus de la moitié des inscrits le sont, la Flèche Ardennaise est interdite aux équipes de première division. Cela ne la fait pas rentrer dans le cercle fermé des courses dites "1.1", qu’il est toujours possible d’organiser.

L’organisateur a un autre avis sur la question. "C’est une course pour espoirs avec des professionnels. La course a été acceptée par la ministre et nous avons donc complété le protocole. Tout a été accepté, à l’UCI, chez le gouverneur et dans les administrations. Cela jusqu’à ce qu’il arrive à la fédération, où on nous a dit qu’il n’était pas conforme au protocole générique de la fédération. On nous a communiqué ce parotocole seulement lundi", détaille Maurice Pirard, le président de la Flèche Ardennaise.

"La ministre Galtigny nous assimile à une course professionnelle"

Ce dernier organise la course depuis 40 ans. Il est étonné de l’inertie de la fédération par rapport au dossier de la Flèche Ardennaise. Le protocole spécifique à la fédération a été complété par l’organisation, mais malgré cela, ils n’ont pas accepté que la course se déroule. "Belgian Cycling et la FCWB n’ont pas tenu compte de l’évolution favorable de la crise sanitaire. Ils nous ont dits que sans un avis favorable du Codeco, ils ne pouvaient pas prendre de décision pour les courses amateures et de jeunes. Encore une fois, ils ont remis en question le fait que la ministre nous assimile à une course professionnelle", juge Maurice Pirard.

Bref, la fédération aurait été contre l’avis de la ministre qui avait affirmé que la course pouvait être assimilée à une course pro. Pour la deuxième année, la flèche ardennaise n’aura donc pas lieu. Et il faudra encore attendre un an avant de peut-être voir un départ de Flèche Ardennaise à Stavelot. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte