VEDIA

Verviers: Un investisseur anversois pour redynamiser le centre-ville

 24 septembre 2021 17:00  |   Verviers


A l’abandon depuis une dizaine d’années, les imprimeries Leens, situées dans le centre de Verviers, vont connaître une nouvelle vie. D’ici la fin de l’année, une vingtaine de commerces devraient y voir le jour. Baptisé "La ville dans la ville", ce nouveau complexe entend redynamiser Verviers. 

Audrey Degrange

Verviers, ville morte, on y pense rien qu’en s’y promenant. Ajoutez-y les inondations et le peu de vie encore présent au centre-ville ne tient qu’à un fil. Aussi quand un investisseur anversois, amoureux du patrimoine, décide de racheter les anciennes imprimeries Leens, situées rue du Collège, pour y développer un tout nouveau pôle commercial, une lueur d’espoir rejaillit. « J’aime que les choses bougent, explique Filip Claessens. Ici à Verviers, on peut faire la différence, construire des projets et enthousiasmer des personnes. Avec mon collaborateur, Stéphane Gillet, on a aussi réussi à trouver des personnes qui croient dans le centre-ville. Ce sont des entrepreneurs locaux qui cherchaient déjà à revenir dans le centre-ville et c’est réussi, on est presque ouvert donc je suis content. »

D’une superficie allant 20 à 480m2, ces différents espaces accueilleront une vingtaine de commerces mais aussi du sport et de la culture avec l’implantation d’une salle polyvalente et d’une école de danse. Le tout regroupé sous une identité commune baptisée « La ville dans la ville ». « L’idée ici est de ré-implanter du commerce qui n’existe pas ou plus sur Verviers, détaille Stéphane Gillet, Directeur du centre. C’est aussi venir aider et consolider les commerces existant et recréer cette envie de venir à Verviers et découvrir cette ville magnifique hélas déserté par un manque de commerces. » 

Aucune chaîne ne sera présente. La plus-value de ce nouveau complexe commercial réside sur l’inédit et l’envie d’offrir de l’exclusivité. « Nous, on va proposer une gamme complète de fruits et légumes et de fromages. On est spécialisé dans le fromage au lait cru, explique Simon Dormal, Maraîcher-producteur et fromager. Dans les fruits, on est également producteur à Villers-l’Evêque et ces produits se retrouveront dans le commerce."  

Quand on lui demande s’il n’a pas eu de craintes à investir à Verviers, l’entrepreneur avoue avoir eu un peu peur mais assure « dès que j’ai vu le projet, j’étais enthousiaste et je me suis dit il faut que j’y sois ! »

Un sentiment partagé par Sylvia Meunier, impatiente aussi d’ouvrir sa boutique de vêtements pour dame.

« Les dames pourront retrouver de vêtements intemporels qu’elles auront plaisir à porter chaque année. Je donne aussi des conseils personnalisés car j’adore les associations.Je proposerai aussi de petites collections qui ont des valeurs comme la qualité et la transparence sur les personnes qui fabriquent les vêtements. »

Quand la folie devient excellence, c’est le leitmotiv de ces entrepreneurs désireux de rendre une âme à Verviers là où d’autres peinent toujours à être à quai. Ce nouvel espace devrait ouvrir ses portes à la mi-décembre. 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte