VEDIA

Verviers: le groupe AutoSécurité forme et recrute

 29 septembre 2022 09:00  |   Verviers


Premier opérateur wallon tant pour le contrôle technique que pour le permis de conduire, le groupe AutoSécurité cherche à recruter près de 60 inspecteurs. En partenariat avec le Forem et le centre de compétence Technifutur, il met en place un programme de formation afin de trouver de nouveaux talents. Une séance d’information est prévue ce 30 septembre sur le campus de Spa-Francorchamps. 

Audrey Degrange

Chaque année, ce ne sont pas moins d’un million et demi de contrôles qui sont effectués dans les 25 stations du groupe AutoSécurité. L’an dernier, à Verviers, 91 mille véhicules ont été passés au crible par ces inspecteurs selon un rituel bien précis...

« On fait l’identification du véhicule et son tour complet afin de regarder l’état général de la carrosserie et de sa structure. Par la suite, on a un test de pollution qui est effectué selon les normes en vigueur. On vérifie le réglage et le fonctionnement des phares et des petits feux du véhicule », explique Laurent Reuliaux, Chef de la station de Verviers – AutoSécurité.

Véritablement acteur de la sécurité routière, le métier requiert méthode, rigueur, écoute et compréhension car passer le contrôle technique est souvent synonyme de stress pour les conducteurs qui peuvent vite exprimer leur frustration si le carton rouge est levé.

« Il faut essayer de leur expliquer le mieux possible le pourquoi du refus et leur donner des solutions pour autant que cela soit possible. »

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans le métier ? « C’est le contact humain en particulier et le contact avec mes collèges. C’est un travail de proximité tout le temps donc c’est ça qui nous plait assez bien »

Et la fonction est d’avenir, l’AutoSécurité recherche activement nouveaux profils. « Il y a des agrandissements qui sont prévus dans certaines de nos stations, de nouveaux centres et aussi l’introduction du contrôle technique pour les motos à partir du mois de janvier qui nécessite de recruter de nouvelles personnes », explique Fabrice Travaglianti, Directeur des Ressources humaines – AutoSécurité

Si d’ordinaire ce sont des mécaniciens ou électromécaniciens qui peuvent prétendre au poste d’inspecteur. Le groupe a décidé d’augmenter son potentiel de recrutement en s’associant au Forem et à Technifutur pour permettre à n’importe quel demandeur d’emploi de postuler via l’opération coup de poing. « C’est un parcours de formation qui a une durée de 70 jours et qui a lieu, en partie, chez Technifutur au campus de Spa-Francorchamps et aussi dans nos locaux à Namur pour que cela soit plus centralisé. C’est donc la réussite de l’entièreté du parcours qui permettra aux candidats de nous rejoindre par après. »

Une première séance d’information est organisée ce vendredi de 9h à 16h au Campus de Spa-Francorchamps. Si intéressé, un formulaire d’inscription obligatoire est à remplir sur le site du Forem. www.leforem.be

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte