VEDIA

Verviers: enfin un hall sportif sur le site des Couvalles?

 30 juin 2022 14:58  |   Verviers


Soutenir les communes sinistrées en leur permettant de reconstruire ou rénover leurs infrastructures sportives touchées par les inondations, c’est l’objectif d’un subside exceptionnel dégagée par le Gouvernement wallon. Pour en bénéficier, un dossier de candidature devait être déposé pour ce 30 juin au plus tard. Une occasion que n’a pas laissé passer Synergis, la régie communale autonome de Verviers, qui a rentré comme projet, la création d’un nouveau centre sportif sur le site des Couvalles. 

Audrey Degrange

Un hall sportif digne des Verviétois, c’est un peu comme le monstre du Loch Ness. 20 ans qu’on en parle sans jamais le voir sortir de terre. Ce jeudi pourtant, une opportunité unique semble se dégager pour enfin le concrétiser grâce à des subsides wallons destinés à rénover une infrastructure inondée. Sauf que ce n’est pas la bulle de Gérardchamps qui en bénéficierait mais bien un tout nouveau complexe située sur le site des Couvalles. « L’ambition, c’est de pouvoir doubler le montant de subvention disponible qui est d’un peu plus de 2 millions d’euros en allant, dans la foulée de l’appel à projet pour lequel on répond aujourd’hui, rechercher à peu près le même montant auprès de la Région wallonne en « Insfrasports », subside classique, révèle Malik Ben Achour, Président de Synergis. Ce qui nous permettrait de disposer de moyens assez substantiels pour réaliser cette infrastructure dont manque cruellement les clubs verviétois. »

Plus de 4 millions d’euros sur un investissement de 7, l’apport wallon permettrait la réalisation d’un projet présenté comme d’envergure. Envisagé en de nombreux endroits ces dernières années, ce serait donc bien sur le site des Couvalles qu’il prendrait place. 10 mille m2 qui accueilleraient 2 plateaux sportifs, des vestiaires, une cafétéria, du parking et même un skatepark. « Au-delà de ça, on a aussi l’ambition de pouvoir orienter les investissements publics vers la vallée qui aujourd’hui en a besoin car elle incarne une sorte de fracture territoriale et sociale, poursuit Malik Ben Achour. Cette vallée a besoin de se développer et c’est un choix qu’on assume de pouvoir encore y proposer des services publics. »

Partie prenante, la Ville de Verviers achètera le terrain mais sous deux conditions: que les subsides soient bien accordés ainsi que le permis, la zone étant en bordure de Vesdre. « Il ne faudrait par reproduire les erreurs du passé, souligne Antoine Lukoki, Echevin des Sports à la Ville de Verviers. L’auteur de projet a travaillé pour que ce hall soit résilient et si la Région wallonne estime tout de même qu’il faut revoir le permis, on s’adaptera. »

Au-délà de ce projet, c’est aussi toute une dynamique d’investissements sportifs que la Ville et Synergis souhaitent mettre en place. Il est ainsi prévu de remplacer la piste d’athlétisme à Bielmont, le tapis du terrain de hockey à Heusy ainsi que ceux du panorama. « En ce qui concerne le hall Moray, on va remplacer dans les prochaines semaines, le plateau sportif qui a été inondé. On profite de l’appel à projet pour passer à l’éclairage led, remplacer la cuisine. Bref, toute une série d’investissements sont faits pour moderniser les infrastructures sportives et répondre de manière digne aux besoins des clubs verviétois et des utilisateurs en règle général. »

Il faudra toutefois attendre quelques années avant que tout cela ne soit effectif. Rien que pour le démarrage du chantier du nouveau hall, il faudrait attendre, si tout va bien, 2025.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte