VEDIA

Verviers : 21 nouveaux appartements à la Halle aux poulets

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 juillet 2020 11:56  |   Verviers


Il y a un an, Nathanaël Ferraioli rachetait la Hall aux poulets. L’ambition du directeur de la société OVS était alors de rénover ce bâtiment. Aujourd’hui, la société "Contraste architecture" a fini ses plans. Le dossier peut être déposé auprès du conseil communal qui accordera ou non son permis d’urbanisme.

Vente de poulets puis commissariat

Autrefois, on y vendait des poulets. C’est ensuite la police qui s’y est installée. Depuis 2005, la halle aux poulets est abandonnée. "En 2018, nous avons relancé la vente. Cela débouche aujourd’hui sur un projet réjouissant. Le Conseil communal s’accordera certainement pour autoriser le permis d’urbanisme à l’entrepreneur", indique Freddy Breuwer, l’échevin de l’Urbanisme de Verviers.

De nouveaux logements

D’ici quelques mois, le permis d’urbanisme devrait donc être accordé. Le projet se précise donc. Le bâtiment deviendrait un immeuble consacré aux logements. "C’est la meilleure option. Beaucoup de projets de ce genre prennent la voie de la réaffectation résidentielle. Nous sommes dans une ville qui a besoin de beaucoup de nouveaux logements pour accueillir une nouvelle et meilleure population sur le plan socio-économique", pense l’échevin de l’Urbanisme.

Le bâtiment original va être préservé, mais l’entrepreneur prévoit la construction d’un étage supplémentaire. "Pour pouvoir mener à bien le projet, nous avons dû augmenter la surface disponible. Pour cela, nous souhaitons surélever le bâtiment d’un étage pour arriver à un équilibre financier. On pense souvent que cela coûte moins cher de rénover un immeuble existant mais c’est une fausse idée. Souvent cela coûte plus cher que de reprendre tout à zéro", explique Fabrizio Tengattini, l’architecte du projet.

Le résultat donne un bâtiment moderne alors qu’il va bientôt fêter son centenaire dans lequel 21 logements, d’une surface allant de 70 à 80 mètres carré, seront construits.

Il est également possible que le rez-de-chaussée soit consacré à une entreprise qui voudrait y installer ses bureaux. Le promoteur attend les offres.

Un potager communautaire

Cerise sur le gâteau, le toit du bâtiment aura une utilité qui s’inscrit bien dans l’air du temps. "Avec le nouveau toit plane que nous allons construire nous avons la possibilité de créer un potager communautaire. Il y aurait une entrée pour y accéder sans passer par les communs de la résidence. Les habitants des alentours pourront venir y entretenir un potager et y récolter leurs fruits et légumes.

Le bâtiment pourrait être finalisé dans 4 ans. Une bonne nouvelle pour la ville de Verviers qui espère inaugurer 1 000 Logement à l’horizon 2024.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte