VEDIA

Vers une plus grande fluidité au niveau du parking de l’école d’Olne

 20 avril 2021 14:11  |   Olne


Si la commune d’Olne dispose d’un grand parking empierré au niveau de l’école, sa sortie n’est pas toujours aisée. Au contraire de l’entrée pavée qui elle, est bien aménagée. Le problème n’est pas neuf mais les autorités communales, conscientes de la situation, ont décidé de prendre les devants en procédant à des travaux devenus nécessaires.  «  Il y a quelques années, nous avons créé une sortie indépendante pour faciliter les flux d’entrées et de sorties. Par contre, celle-ci n’était pas correctement aménagée avec l’apparition de  nombreux nids de poules. Nous venons donc de décider de son asphaltage », explique l’Echevin des Travaux Marc Baguette (Pour Olne). Hier soir, lors du conseil communal, les élus ont ainsi approuvé un marché de travaux pour un montant estimé de 45 000 € en ce sens.

Afin de sécuriser le déplacement des élèves, la commune a réalisé un arrêt pour le bus scolaire qui sera également asphalté.  «  Nous n’avions pas non plus sur ce parking d’emplacements de parking PMR. Nous allons y remédier afin que les utilisateurs puissent facilement rejoindre par les venelles le Hall, la brasserie et le centre du village », explique encore l’Echevin Marc Baguette qui espère qu’avec ces différents aménagements prévus l’été prochain, l’utilisation du parking sera plus intuitive. 

Un asphaltage problématique ?

La présentation de ces aménagements n’a visiblement pas convaincu le groupe d’opposition « Le bon sens » qui s’est abstenu au moment du vote. Le conseiller Jean-François Notteborn craint que la pose de 850 mètres carrés de macadam ne crée un écoulement important des eaux. «  Sur le parking, il n’y a pas un seul avaloir ! Le premier se trouve au pied de la route. Pourquoi ne pas avoir prévu des avaloirs au pied du parking ? », s’est-il demandé en rappelant les problèmes de ruissellement constatés lors des dernières tempêtes.

De son côté, la majorité n’a pas du tout dans ses intentions d’asphalter le grand parking qui, quoiqu’il arrive, restera donc empierré. Il n’en reste pas moins que la crainte partagée par chacun concerne le terrain de football d’où s’écoule un écoulement des eaux lors de fortes pluies ou orages. « Il  faudra un jour travailler sur cette partie là… », a reconnu l’Echevin Marc Baguette.

Un autre cahier des charges pour la rénovation de voiries a également été approuvé hier soi avec 35.000 € pour la rénovation de la route des Robiniers.

A noter que l’autre groupe d’opposition Ecolo s’est lui aussi abstenu de voter ces différents aménagements. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte