VEDIA

Le terrain multisports à Stavelot réduit suite à une conduite de gaz

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 novembre 2019 11:20  |   Stavelot

Le futur terrain multisports sur le site de la gare à Stavelot a été légèrement revu à la baisse et déplacé. En cause? La découverte d’une conduite de gaz. La Ville de Stavelot en ignorait jusque-là l’existence.

"Pour nous rendre compte de l’emprise du projet, nous nous sommes rendus sur place et notre attention a immédiatement été attirée par deux taques. Nous nous en sommes inquiétés et nous avons interpellé le conseil communal à ce sujet en décembre 2018, indique Jean-Marc Servais, conseil communal de l’opposition CitoyenS. On nous a dit qu’il n’y avait aucun souci, que la conduite n’était pas utilisée. Renseignement pris par ailleurs auprès de RESA (NDLR:Gestionnaire de Réseau de Distribution d’électricité et de gaz), cette conduite est bien en fonctionnement et alimente le centre-ville. Du coup, le projet a dû être modifié".

 Coût du lifting? 500.000 euros 

Les conseillers communaux CitoyenS regrettent de ne pas avoir été entendus à l’époque mais aussi la manière de construire le projet: "Pourquoi ne pas avoir pensé le projet directement dans sa globalité et prendre le temps en concertation avec les riverains, les stavelotains à la place d’imposer une seule vision du projet?   On devrait recevoir 150 000 euros de subsides mais le projet arrivera presque à 500 000 euros fini et Stavelot devra payer la différence!"

De son côté, la majorité se justifie: Elle avait bien pris ses renseignements auprès d’Infrabel, propriétaire du site qui le lui a concédé par bail emphythéotique. Infrabel n’avait connaissance d’aucune conduite.  "RESA nous a prévenus une fois le projet entièrement finalisé, indique Elisabeth Guillaume, échevine de l’Aménagement du territoire de Stavelot (LB). Alors plutôt que de pleurer sur le lait versé, on a tenté de trouver un arrangement. Le terrain sera légèrement réduit et les barrières qui l’entourent seront amovibles pour permettre à RESA d’accéder à la conduite de gaz".

Le cahier des charges vient d’être finalisé. Le marché doit encore être attribué. L’aménagement de "l’aire de la liberté" avec ce terrain multisports, une plaine-de-jeux, des pistes de pétanque et une aire de repos devrait être terminé fin 2020. (Au.M)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte