VEDIA

Feu vert pour le projet de 11 logements à la Villa Colson

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 mars 2020 13:53  |   Verviers


C’est une étape importante qui a été franchie avec le feu vert accordé par le Collège communal de Verviers pour la construction de 11 logements à la Villa Colson à Heusy ! Le dossier va à présent être envoyé à la fonctionnaire déléguée qui donnera son avis. La décision finale reviendra alors une nouvelle fois au Collège d’ici quelques semaines.

La Villa Colson fait partie de ces bâtiments remarquables qui frappe les regards de tout qui passe Avenue Victor Nicolaï à Heusy. Voici deux ans et demi que le propriétaire souhaite y adosser du logement.

Son projet ? 11 appartements de 80 à 90 m2 chacun sur quatre niveaux, avec terrasses de 15 à 20 mètres et un parking souterrain à l’arrière. C’est ce projet, encore modifié en début d’année, qui a reçu le feu vert du Collège communal " Il n’y a aucune démolition de la villa, totale ou partielle, qui est envisagée et c’est un élément fondamental. La parcellaire reste indivisible et il n’y a pas de jardin privatif. On créée du logement minimum 2 chambres avec un environnement qui préserve et met en évidence la villa", explique Freddy Breuwer, Echevin de l’Urbanisme (MR).

Cas de jurisprudence ?

Ce projet a déjà fait couleur beaucoup d’encre. Y compris sur les bancs du conseil communal, certains élus de l’opposition Ecolo notamment craignant qu’il n’entre pas dans les recommandations émises par la récente étude urbanistique sur la préservation des villas remarquables. " Une propriété remarquable n’est pas l’autre ! Ce qui compte, c’est le maintien de la parcelle et le maintien de la villa en question. Et de pouvoir étendre le bâti çi et là de façon harmonieuse. Ce qui nous semble être le cas ici".

Des dossiers comme ceux-ci, la ville en a d’autres dans ses cartons. Celui de la Villa Colson va cette fois passer dans les mains du Fonctionnaire délégué qui rendra son avis. Un recours est toujours évidemment toujours possible. "S’il y a recours, nous devrons aller devant la commission des recours à la Région wallonne et justifier l’avis du Ministre par rapport à notre position", explique encore Freddy Breuwer.

Au bout du compte, c’est au Collège communal de prendre la décision finale. D’ici quelques semaines. (MY)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte