VEDIA

Un mystérieux monolithe au coeur des Fagnes

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 janvier 2021 17:23  |   Butgenbach


Retrouver de la neige dans les Hautes-Fagnes, rien de surprenant. Ce dimanche par contre, surprise, en plus de la neige, un monolithe en métal est apparu au beau milieu d’une des tourbières du Parc Naturel, du côté d’Elsenborn. Un monolithe d’une vingtaine de kilos. "C’est un agent qui a fait la découverte ce dimanche. Il a été installé dans une zone très protégée de la réserve naturelle des Hautes-Fagnes. Il faut savoir que nous avons trois tourbières hautes actives encore dans les Hautes-Fagnes, et c’était dans l’une des tourbières qu’il était installé", précise René Dahmen, chef de cantonnement du DNF à Elsenborn.

 Ce monolithe est le troisième découvert en Belgique. Mais notre pays est loin d’être le seul à voir apparaître ces statues sans raison apparente. Les États-Unis, le Canada ou encore la Roumanie ont déjà été frappés par ce buzz. Mais comme partout, inutile de s’y rendre pour l’admirer, le monolithe a déjà été enlevé.

"On sait que les monolithes attirent les gens. Mais, ce qui est inconscient, c’est que ce monolithe a été installé à un endroit dangereux, non loin d’un sentier de promenade autorisé. Si des gens avaient voulu aller le regarder, ils auraient traversé une zone qui est ennoyée de tourbes où ils peuvent s’enfoncer de 1 à 2 mètres".

Un procès-verbal a été rédigé

Quand a-t-il été réellement installé? Le département de la Nature et des Forêts n’en sait rien, sans doute il y a 3 ou 4 jours durant la nuit. Par qui ? La question reste aussi sans réponse. Un procès-verbal a tout de même été rédigé.

"On aurait pu mettre des gens en danger à cet endroit-là et il faut quand même respecter la législation. C’est une zone protégée, un habitat très précieux et ce n’est absolument pas l’endroit pour installer ce style de ... monument".

Coup de pub pour une société américaine ou groupement d’artistes, nul ne sait encore dire d’où provient cette nouvelle mode pourtant interdite. (M.B)

 

 

 
What do you want to do ?
New mail
 







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte