VEDIA

Liège: Les Comtes de Méan sous pavillon Van der Valk

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 05 septembre 2019 17:45  |   Arrondissement de Verviers

C’est désormais officiel, les Comtes de Méan, hôtel de luxe bien connu des Liégeois passe sous pavillon néerlandais et rejoint le groupe Van der Valk. A sa tête, une figure tout aussi connue puisqu’il s’agit de Marco Wohrmann, le dynamique directeur de l’Hôtel Verviers. Un an à peine après l’inauguration du Van der Valk Hotel Liège Congrès, la famille Wohrmann poursuit son incursion en Province de Liège.

Audrey Degrange

Les Comtes de Méan, c’est le seul hôtel cinq étoiles de Wallonie. Situé à Liège, à deux pas du centre historique, le lieu est chargé d’Histoire. Il est d’ailleurs inscrit au Patrimoine exceptionnel de la Région Wallonne. S’il est prestigieux, l’établissement hôtelier n’a jamais su sortir de ses difficultés financières. Pour éviter la faillite, il a été placé sous procédure de réorganisation judiciaire et c’est la famille Wohrmann qui en sera prochainement propriétaire. "Techniquement, on attend aujourd’hui l’homologation du tribunal, explique Marco Wohrmann, Directeur général Van der Valk pour la Province de Liège. On a bien été retenu par les mandataires de justice comme repreneur et cette homologation est attendue pour la fin du mois de septembre."

Tombé sous le charme des lieux voici plusieurs années déjà, Marco Wohrmann signe ici une deuxième acquisition en terres ardentes après l’inauguration en novembre dernier du Liège Congrès. Si rien ne devrait fondamentalement changer pour la clientèle, des aménagements s’opèreront petits à petits à commencer par le nom de l’hôtel. "On va rajouter Van der Valk sur la façade et on a comme habitude de mettre le nom de la ville donc Liège, note le directeur général. Et comme c’est le deuxième, on mettra Sélys en clin d’oeil au nom du propriétaire d’une des bâtisses historiques du site."

Nouvelle identité mais aussi descente de catégorie et ce, afin de pérenniser l’exploitation. "Une des raisons des difficultés financières de l’hôtel, c’était le coût de fonctionnement élevé que les prédécesseurs n’arrivaient pas à répercuter dans le prix de vente de l’établissement, détaille Marco Wohrmann. Donc nous,  avec le groupe, on les exploite sous 4 étoiles même si le logo du Toucan reflète un gage de qualité à lui tout seul."

S’il était endetté, l’hôtel des Comtes de Méan est aujourd’hui toujours bien en activité. Pleinement fonctionnel, il subira cependant une petite remise aux normes."On va investir deux millions d’euros pour le réseau informatique ou encore les caisses. On a aussi prévu une enveloppe pour refaire les aménagements de la cuisine, du bar et du petit déjeuner. Enfin, on va créer une brasserie pour la clientèle liégeoise qu’on espère revoir en masse."

Avec cette reprise, c’est aussi l’emploi qui est sauvé puisque la quasi totalité du personnel soit une septantaine de personnes naviguera dorénavant sous pavillon Van der Valk.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte