VEDIA

Didier parcourra plus de 8000 kilomètres à travers l'Europe avec son vélo solaire !

 28 mai 2021 16:26  |   Herve


On part à l’aventure avec Didier Vandenhove, un Bollandois de 38 ans. Il entamera bientôt un tour d’Europe, soit plus de 8000 kilomètres au total. Et le tout avec un vélo très particulier, équipé de panneaux solaires. 

Lorsqu’il prend la route, Didier Vandenhove ne passe pas inaperçu. Couché sur son drôle d’engin, il peaufine les derniers réglages de son vélo solaire. Ce Bollandois de 38 ans se lancera bientôt dans une aventure un peu folle : The Sun Trip. Une course à vélos électriques solaires"On m’a envoyé une vidéo fin 2018 sur le Sun Trip qui avait relié Lyon à Canton (Chine) et je me suis dit que c’était quelque chose pour moi étant donné que je suis spécialisé dans les vélos électriques. C’était quelque chose que je devais faire. D’autant que j’avais besoin de projet, de défi pour m’occuper. Et voilà, c’est parti", explique Didier. 

Didier parcourra plus de 8000 kilomètres à travers l’Europe, en totale autonomie. A l’image du Vendée Globe en voile, l’itinéraire est libre. Didier débutera par le Nord et Riga, avant de descendre vers la Roumanie puis de rejoindre l’Italie et la France. Son tricycle des temps modernes, ce réparateur de vélos électriques l’a conçu lui-même. Panneaux solaires sur le toit, batterie, tableau de bord, ... Didier Vandenhove s’est inspiré d’un collectif de designers danois. "C’est juste des profilés d’aluminium qui sont boulonnés ensemble. Il a des panneaux solaires d’une puissance de 540 Watts qui permettent d’avoir une autonomie illimitée quand il y a du soleil", détaille-t-il. "Je me suis inspiré de leur système de fixation. J’ai commencé à le construire. Il y a eu beaucoup d’essais et des erreurs. C’était pas mal d’heures de boulot mais au final, il roule." .

Les premiers essais sont en effet positifs. Même s’il a fallu effectuer quelques modifications de dernière minute pour gagner en rendement dans les côtes car le vélo est un peu lourd (plus de 100 kilos).

15.000 euros, c’est le coût total de ce vélo solaire. Pour récolter la somme, Didier a notamment pu compter sur plusieurs partenaires et un financement participatif. A présent, il est impatient de prendre le grand départ, le 15 ou le 16 juin prochain, à Bruxelles. (Renaud Collette)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte