VEDIA

Tempête Ciara: plus de 270 interventions

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 10 fevrier 2020 15:23  |   Arrondissement de Verviers


La tempête Ciara n’aura pas épargné la région verviétoise. Depuis ce dimanche, les pompiers de la zone Vesdre Hoëgne et Plateau ont été appelés plusieurs centaines de fois. Ce lundi matin, ils étaient toujours à pied d’oeuvre. Fort heureusement, les dégâts ne sont que matériels, aucun blessé n’est pour l’heure à déplorer dans notre arrondissement.

Audrey Degrange

Les visages sont quelque peu tirés ce matin au dispatching du poste de Verviers. Véritable centre névralgique, c’est d’ici que les équipes sont dirigées sur le terrain... habituellement ils sont deux à se répartir la tâche, la tempête Ciara et ses rafales ont fait monter les effectifs à 5 et ils furent bien nécessaires. "Nous avons des collègues qui gèrent les missions propres aux urgences, explique Régis Marquet, Dispatcheur à la zone de secours 4. Et moi, je gère avec d’autres collègues ce qui est lié aux intémpéries. On reçoit des fiches du 1722, on les trie en fonction de l’urgence, de l’intervention et du secteur et on essaye au mieux de les répartir."

Et le moins que l’on puisse dire c’est que les pompiers n’ont pas chômé. Depuis hier midi, ils sont intervenus en continu plus de 270 fois et aujourd’hui encore c’était le rush. "Depuis ce matin, nous avons eu une septantaine d’interventions, note Quentin Grégoire, le commandant des pompiers de la Zone de secours Vesdre-Hoëgne et Plateau. On a actuellement 15 véhicules plus 45 pompiers sur le terrain donc oui le personnel est encore bien présent."

Câbles électriques arrachés, toitures envolées, les dégâts sont principalement matériels. Dans notre région, les arbres ont aussi donné pas mal de travail aux pompiers comme ici sur la chaussée de Liège à Henri-Chapelle où la circulation fut alternée le temps de sécuriser cet arbre qui menaçait de tomber. Plus loin à Moresnet sur la commune de Plombières, ils sont 4 à bloquer le chemin. Il faut donc élaguer, débiter et libérer au plus vite la voie publique. Pour l’heure, aucune situation critique n’est à déplorer. Sachez enfin que le 1722 est toujours bien activé.

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte