VEDIA

Mobilité : il faut sauver la ligne 44!

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 17 septembre 2019 12:36  |   Pepinster - Spa - Theux

Ils sont un peu plus de 1300 à emprunter la ligne 44 au départ de Pepinster vers Spa. Une ligne qui, pourtant, est tous les 5 ans, environ, menacée de disparaitre. Pour le groupe Ecolo, comme pour d’autres partis politiques locaux, il est inconcevable de priver les navetteurs d’un tel moyen de transport. Ce matin, les verts ont fait campagne pour sauver la ligne.

"Aujourd’hui en 2019, avec les enjeux de mobilité, les enjeux climatiques que l’on connaît et les combats que les politiques doivent mener pour demain, on ne pouvait pas laisser cette ligne 44 disparaître. On a donc décidé , durant cette semaine de mobilité, d’être dans le train avec les navetteurs et de fair entendre nos revendications", explique Julie Chanson. 

"I love Ma ligne 44"

Plusieurs dizaines de stickers « I love ma ligne 44 » ont été distribué aux navetteurs du jour afin de marquer le coup. Car au-delà d’une ligne locale, la ligne 44 remplit bien plus de rôle que cela.

"Ce n’est pas seulement la ligne 44 que l’on veut sauver. Mais il faut aussi penser aux avenirs des écoles. Que vont-elles devenir si les élèves qui empruntent aujourd’hui la ligne 44 ne peuvent plus l’emprunter. Comment vont faire les familles qui ont plusieurs enfants à conduire à des endroits différents. Cela ne solutionnerait pas, non plus, les problèmes de mobilité que certaines villes connaissent déjà", raconte aussi Doris Quadflieg, la deuxième échevine de Pepinster.

Ce n’est pourtant les solutions qui manquent  pour amener de nouveaux utilisateurs. "De meilleures correspondances seraient déjà un point très positif", conclut Doris Quadflieg. (M.B.)

 

 

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte