VEDIA

Longévité: pourquoi vit-on plus longtemps à Bullange?

 28 janvier 2022 15:54  |   Bullange


En Wallonie, Bullange est la commune où l’espérance de vie est la plus longue. D’après l’Institut wallon des statistiques, l’IWEPS, les habitants y vivent jusqu’à 85,6 ans, soit 6 ans de plus que la moyenne wallonne. Quels sont les secrets de cette longévité ?

Voilà deux jours, Johanna Drosson entrait à l’hôpital à 8 h du matin pour être opérée à la jambe. A midi, elle mangeait déjà des frites. Elle est comme ça, cette institutrice retraitée, elle n’arrête pas. Elle a beau avoir 82 ans, c’est elle qui fait le ménage, s’occupe de son jardin, son potager... Pareil pour ses voisins eux aussi octogénaire.

Rester actif

« Je pense à une voisine de plus de 95 ans, elle vit encore seule, explique Johanna Drosson. J’essaie de bouger, de marcher, de faire du vélo, des promenades, nous avons encore assez bien de travail. Nous avons encore des bêtes dont il faut s’occouper mais il y a toujours mon mari qui s’en occupe aussi »

Il serait là le secret de longévité des Bullangeois ? Rester actif ? Selon les dernières statistiques wallonnes, ils vivraient en moyenne jusqu’à 85 ans et demi, soit 6 ans de plus que les autres wallons.

Une vie sociale riche

"C’est également important de voir ses enfants, d’avoir ses petits-enfants qui nous invitent", souligne Johanna Drosson. 

Une étude des chercheurs du Harvard Medical school le confirme : les gens qui fréquentent régulièrement leur cercle d’amis auraient une espérance de vie moyenne de 15 ans supérieure à celle d’une personne vivant seule.

Nutrition: beaucoup de légumes du potager, peu d’abus et d’alcool

"La commune travaille activement dans la vie culturelle et sociale de la commune – 27 villages et hameaux . Et on investit pas mal", indique le bourgmestre de Bullange, Friedhelm Wirtz.

La vie au grand air et l’accès aux soins médicaux de qualité participent également à cette bonne espérance de vie des Bullangeois, selon le bourgmestre. Sans compter la nutrition: des légumes du jardin, des fruits, peu d’abus et une très faible consommation d’alcool.

Pour la première fois depuis 20 ans, l’espérance de vie, estimée à un peu plus de 79 ans, a diminué en 2020. Mais ce recul est à prendre avec prudence, l’épidémie de covid-19 ayant bien sûr eu un impact important sur la mortalité.

(Aurélie Michel)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte