VEDIA

Augmentation du nombre de motards tués sur nos routes

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 juillet 2019 16:52  |   Arrondissement de Verviers

En 2018, les accidents de la circulation ont causé la mort de 604 personnes sur les routes belges contre 615 l’année précédente, soit une baisse de 0,8%. Une diminution qui reste malgré tout insuffisante surtout quand on sait que le nombre de victimes chez les usagers de deux roues motorisées est lui, en augmentation de 13 pourcents. Et malgré tout rien ne bouge.

" Pour l’année 2018, les chiffres annoncent plus de 600 tués sur nos routes alors qu’on nous annonce depuis 10 ans qu’en 2020, on ne veut pas plus de 420 tués. Il va falloir faire des miracles, mais la solution semble déjà là, on revoit les objectifs à la baisse. C’est trop facile", nous explique Jean-Marie Jorssen, Président de Fedemot.

C’est chez les cyclistes et les motocyclistes qu’on retrouve le plus de tués sur nos routes.  La cause de ses accidents moto n’est évidemment pas systématique, parfois, cela est dû aux  taques d’égouts trop glissantes, aux barres de sécurité pas pensée pour les deux roues, mais l’automobiliste imprudent reste tout de même le danger N°1 pour les motards avec le phénomène du GSM au volant. "On nous dit que les choses bougent, que l’on met des contraventions pour éradiquer le problème. Mais moi, je vois bien que cela ne change rien", raconte encore le président. 

La solution? Se former gratuitement.

Pour diminuer ce chiffre, malheureusement trop élevé, la formation. Afin de permettre aux motards d’avoir toutes les cartes en main. "Lorsque l’on reçoit son permis cela ne veut pas dire que nous savons piloter. Il faudrait donc pouvoir offrir gratuitement une formation de maîtrise à ceux qui souhaitent rejoindre le cercle des motards". 

Conseils

Heureusement, pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de se former, il existe quelques conseils à appliquer :

- Bien s’équiper, même plus que ce qui est obligatoire. 

- Être visible. Un phare ne suffit pas. 

- Limiter sa vitesse.

- Prendre ses précautions en cas de mauvais temps. En deux roues, ça ne pardonne pas. 

 

Ces conseils sont finalement si peu de choses face à la vie ! (M.B)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte