VEDIA

"Pour l'accueil des demandeurs d'asile: le bourgmestre, la police et la société civile sont essentiels"

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 novembre 2019 12:00  |   Jalhay - Spa - Theux

Suite à l’incendie d’origine criminelle du futur centre d’accueil temporaire de Bilzen, la police de Spa, Theux et Jalhay a décidé d’intensifier ses patrouilles autour des centres et futurs centres de Spa, Sart et Polleur. Pour l’agence fédérale en charge de l’accueil des demandeurs d’asile, Fedasil, c’est une bonne chose. Nous avons reçu sur notre plateau son directeur général, Jean-Pierre Luxen.

En Belgique, c’est la première fois que l’hostilité envers les demandeurs d’asile se manifeste de façon si violente. "Il y a des hommes politiques, des leaders politiques, de droite extrême, notamment en Flandres qui stigmatisent, diabolisent les migrants au sens large du terme, dont les demandeurs d’asile, explique Jean-Pierre Luxen. Et donc, le citoyen se sent libre dans l’expression verbale et dans le cas présent, cela a été plus loin: c’est la parole libérée qui a conduit à un acte haineux, raciste".

A la rcherche de 750 à 850 nouvelles places par mois

Vu le pic actuel de demandes d’asile en Belgique mais aussi le retard dans la gestion des dossiers (suite aux réduction d’effectifs chargés de les gérer), Fedasil recherche 750 à 850 nouvelles places supplémentaires par mois. Chez nous, des demandeurs d’asile vont être accueillis temporairement à Spa, Sart et Polleur. "Les bourgmestres et les administrations jouent un rôle majeur, les écoles aussi dans l’accueil des enfants. Tout comme la police locale avec qui nous collaborons".

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte