VEDIA

Theux : les enfants aussi sont actifs au potager collectif!

 16 decembre 2020 15:37  |   Theux


Le potager collectif de Theux peut compter sur la motivation et l’aide précieuse des plus jeunes. La preuve, ce matin, des élèves de l’école communale de l’entité ont planté une cinquantaine d’arbres fruitiers. Une manière de les faire participer activement à ce projet solidaire mais aussi de sortir des murs de l’école.

Aujourd’hui, c’est matinée plantation pour les élèves de 6ème primaire de l’école communale de Theux. Par petits groupes, ils plantent une cinquantaine d’arbres fruitiers. D’ici deux petites années, ils récolteront des groseilles, des mûres, des myrtilles, des framboises, du cassis et même des kiwis.

Une activité qui s’inscrit bel et bien dans le cadre des cours. Tous les mercredis matin, les jeunes font l’école du dehors. "C’est super beau la nature. Avant cela, je n’aimais pas sortir dehors. Maintenant, j’aime bien et je voudrais que l’on fasse cela tous les jours", s’enthousiasme Mélodie, élève de 6ème primaire.

Offerts par le PAC de Theux avec la générosité d’un pépiniériste local, les arbres grandiront au potager collectif de la commune. L’un des points de chute préféré et régulier des élèves. Là-bas, ils sont guidés par le jeune Loïc, bénévole au potager. "Je m’occupe de la partie ’potager’. Les jeunes vont apprendre à cultiver les légumes. Ici, par exemple, c’est la plantation d’un verger didactique. Le but est que chaque enfant plante un arbre et de leur apprendre les différentes espèces", explique Loïc Yernaux.  

Au mois de juin dernier, Loïc lançait un appel pour sauver le potager collectif qui souffrait d’un manque de bénévoles. En cette fin d’année, malgré la situation sanitaire, l’optimisme est revenu. "Nous avons maintenant entre 1( et 20 bénévoles chaque semaine. Mais nous faisons encore appel aux personnes qui voudraient nous rejoindre. Il y a toujours de la place".

L’objectif est à présent d’apporter une dimension intergénérationnelle au projet. A l’avenir, les jeunes et le moins jeunes veilleront ensemble à l’entretien du potager. (M.L.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte