VEDIA

Pepinster: RESA tient sa promesse et rétablit le gaz avant l'hiver

 20 decembre 2021 17:44  |   Pepinster


De l’électricité et du gaz avant l’hiver, c’est la promesse faite aux sinistrés par RESA, l’opérateur des réseaux de distribution d’électricité et de gaz en Province de Liège. Une promesse aujourd’hui tenue avec la relance du dernier tronçon du réseau gazier. Un véritable exploit pour les équipes qui ont travaillé sans relâche depuis le 14 juillet pour réalimenter près de 15 mille foyers. 

Audrey Degrange

Au lendemain des inondations, plus de 41 mille foyers étaient privés d’électricité et 14 500 n’avaient plus accès au gaz naturel. 3 semaines, c’est ce qu’il a fallu à RESA pour rétablir l’électricité. Une prouesse pour ses équipes qui depuis le 14 juillet sont mobilisées 7J/7 pour raccourcir au maximum les délais de rétablissement. Pour le gaz, l’attente fut un peu plus longue, le travail était colossal. « On n’avait pas de vision sur nos conduites qui sont enterrées, explique Charlotte Quevedo, Attachée de presse chez RESA. Il a donc fallu sonder les trottoirs et effectuer plus de 1200 fouilles pour évaluer les dégâts. Ensuite, il a fallu purger les conduites remplies d’eau et envisager soit leur remplacement, soit la réparation des conduites endommagées. Aujourd’hui encore, on est dans l’urgence, on doit pérenniser ces réparations faites en certains endroits de manière temporaire. Ce sera le travail des prochaines semaines. »

Aujourd’hui donc le réseau gazier est totalement relancé en Province de Liège exception faite d’une partie des Massau et Hubert Hallet à Pepinster où des maisons doivent encore être détruites. « On a encore deux zones qui nécessitent des travaux très importants au niveau de l’infrastructure et des travaux de reconstruction pour lesquels RESA n’est pas le seul intervenant. On attend donc des décisions et des directives mais quoiqu’il arrive, on sera prêt pour rouvrir le gaz chez nos clients. »

Olivier Thissen habite justement rue Hubert Hallet. S’il a pu récupérer le gaz, ce n’est pas le cas pour tous, faute d’une mise en conformité. « La bonne nouvelle, c’est qu’on a récupéré le gaz dans les rues mais malheureusement énormément d’habitations n’étaient pas toutes en conformité et sans un PV correcte, RESA ne rouvre pas et donc pas de chauffage. », explique-t-il.

« En matière de gaz, on ne peut pas laisser de place à l’imprévu et aux risques, confirme Charlotte Quevedo. La sécurité prime avant tout donc c’est vrai qu’on exige de nos clients qu’ils fassent réviser leur installation et qu’ils aient un certificat de conformité sans quoi, on ne peut pas légalement rouvrir le gaz dans ces maisons. »

Conscient de la détresse de certains sinistrés qui n’ont pas encore pu effectuer leur travaux ou qui ne sont pas assez loin dans leur rénovation, l’opérateur de gaz et d’électricité a mis en place des équipes volantes pour les aider. « Ici, l’idée, c’est de rouvrir les compteurs des personnes qui sont prêtes et qui ont leur attestation. Nos équipes font du porte à porte et elles ont des listes de personnes que ne nous ont pas encore appelés et elles essayent de voir si elles peuvent changer le compteur ou remettre le gaz. C’est comme ça à Pepinster ou dans d’autres zones. »

35 millions d’euros, c’est le montant estimé de l’impact de ces intempéries pour RESA qui doit maintenant assurer de manière durable la reconstruction de son réseau.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte