VEDIA

Pas de cuistax mais une enquête pour les scouts de Herve

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 27 octobre 2020 16:30  |   Herve


C’est devenu une tradition. Le 4e week-end d’octobre, les mouvements de jeunesse du plateau de Herve participent aux 3 heures cuistax folklorique dont les bénéfices sont versés à deux services résidentiels pour jeunes de Herve, les Galapiats et la Verdissée. Mais voilà, avec le coronavirus, il n’était plus possible de mettre sur pied un événement qui, l’année passée, a rassemblé plus de 350 participants. Alors le comité organisateur a imaginé une alternative , un grand jeu qui marie virtuel et réalité avec l’objectif de retrouver l’auteur d’un crime. Et les jeunes ont répondu « toujours prêts ! ».

Former une équipe et lui donner un nom, rechercher des indices, relever des défis, les unes après les autres, les épreuves se succèdent. Au cours de cette enquête, ce ne sont pas seulement les petites méninges qui travaillent , il faut aussi se mouiller le maillot. Personne ne rechigne. L’’essentiel n’est pas là.

S’ils se réjouissent de pouvoir enchaîner les réunions, les animateurs croisent les doigts aussi pour la suite. Ce sont 25 équipes, plus de 250 jeunes, de 8 à 18 ans, scouts et patronnés de Herve, Mélen, Fléron et Bolland qui ont participé à cette activité. Le temps d’une après-midi, l’imagination a pris le pouvoir ...sur un virus. (B. Lousberg)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte