VEDIA

Les pompiers se protégeront avant, pendant et après chaque intervention !

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 octobre 2020 15:52  |   Arrondissement de Verviers


Dans toutes les casernes de pompiers, s’il y a bien un mot qui fait peur, c’est cancer ! Les pompiers vivraient en moyenne dix ans de moins. " De récentes études ont montré que les pompiers sont plus soumis aux risques de cancers. Cela est dû aux contaminations de fumées pendant l’incendie mais aussi après à cause des vêtements contaminés", explique Quentin Grégoire, Commandant de zone Vesdre, Hoëgne & Plateau.

Mise en service de vestes techniques, sous-vêtements de feu et véhicule

Ils ont beau être équipés de combinaisons protectrices, les hommes du feu sont exposés aux gaz et aux fumées d’incendie. Des substances cancérogènes qu’on retrouve sur leurs habits mais aussi sur le matériel qu’ils touchent après l’incendie. Pour éviter cela, une solution, c’est la prévention qui passe par un entretien des vêtements de protection qui équipent chaque homme du feu. "On essaye de ne plus ramener de vêtements contaminés dans les casernes périphériques. Un véhicule d’intervention (Refit) reprendra tous les vêtements contaminés et en redonnera des propres. Le personnel sera dès lors disponible directement pour une nouvelle intervention mais il rentrera systématiquement au caserne avec des vêtements propres. Le matériel contaminé reviendra en un point central et sera ensuite nettoyé en interne ou en externe".

La Zone Vesdre, Hoëgne & Plateau entend bien devenir la référence en Belgique. Elle vient d’investir 326 000 euros dans de nouvelles vestes et sous vêtements pour ses pompiers.

Cette semaine, le nouveau protocole a déjà été testé à trois reprises par les pompiers. Avec soulagement même s’il prend plus de temps. L’époque où le pompier arrivait en civil à la caserne et endossait sa veste feu pour partir en intervention est révolue. Il reste maintenant à faire reconnaître le cancer comme maladie professionnelle par les autorités politiques. Un autre combat pour les pompiers de tout le pays. (Manu Yvens)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte