VEDIA

Le tennis couvert de Maison-Bois disposera-t-il enfin d’une salle polyvalente?

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 07 janvier 2021 17:15  |   Theux


Le Tennis Couvert de Maison-Bois, situé sur les hauteurs de Verviers, disposera-t-il enfin d’une salle polyvalenteUn lieu où, comme avant, on pourrait à nouveau accueillir quelques événements comme des salons. Pour cela, il faut remettre cet espace aux normes. La première demande de permis d’environnement pour 1999 places s’était heurtée à un refus des communes concernées à savoir Theux, Verviers et Pepinster mais aussi à l’opposition des riverains. L’asbl a remis le travail sur le métier. Une nouvelle demande a été introduite fin décembre avec une importante modification. "Nous avons réduit drastiquement la capacité de 1999 à 1000 personnes", explique Audric Collette, administrateur de l’asbl Tennis de Maison-Bois. "Les pompiers autorisaient même 1200 personnes dans leur rapport mais nous avons décidé de prendre des mesures de sécurité supplémentaires et fixer à 1000 la capacité maximale."

Avec moins de public, la mobilité autour de Maison-Bois sera plus fluide. L’asbl rassure les plus sceptiques : les gros événements seront rares. "Pour la capacité 1000 personnes, nous avons demandé uniquement deux événements l’année, ce qui est très peu. Nous avons demandé, par contre, en 2 x 10 événements, tout ce qui concerne les mariages, banquets d’une part, et les salons, événements caritatifs, de l’autre comme le Télévie ou le salon Zen-Topia par exemple, que nous aimerions à nouveau accueillir si le permis est octroyé", détaille Audric Collette.

Autre point d’ajustement : les zones de parking. Malgré les 18.000 mètres carrés que compte le site, il a fallu trouver de l’emplacement ailleurs. Avec pour objectif : éviter que le public ne se parque le long de la route ou devant des habitations. "On a signé des conventions de droits d’occupation de parkings avec des partenaires qui se trouvent sur la Drève de Maison-Bois pour augmenter cette capacité parking", précise Audric Collette.

Enfin, les nuisances sonores inquiétaient aussi les riverains. La solution est toute trouvée grâce à un décibelomètre. Le projet prévoit également la construction d’une station d’épuration. L’enquête publique se terminera le 18 janvier prochain.

Renaud Collette 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte