VEDIA

Certains restaurateurs décident de ne pas rouvrir dans la précipitation

 07 mai 2021 18:00  |   Arrondissement de Verviers


À un jour de la réouverture des établissements Horeca, un certain flou subsiste quant aux règles à suivre pour l’aménagement des terrasses. Par exemple, ce vendredi matin, l’Horeca a appris que les plexiglas ne sont pas permis à l’extérieur. Face à cette précipitation et à ce flou concernant les mesures, certains restaurateurs ne rouvriront pas !

Alors que certains se tiennent prêts à rouvrir, d’autres resteront fermés. C’est le cas à Malmedy, à "La Ferme des Bruyères". Ce restaurant familial a pris cette décision, malgré le fait qu’ils aient l’une des plus belles vues du pays depuis leur terrasse. "Nous aimons notre terrasse comme nos clients, mais nous ne sommes pas à la Côte d’Azur ou dans une grande ville avec de grands immeubles qui nous préservent du vent. Les jours durant lesquels on peut profiter de la terrasse toute la soirée sont rares. Nous avons envie que nos clients se sentent bien, et nous avons donc décidé d’attendre de pouvoir les accueillir à l’intérieur", explique Françoise Wibin, le copropriétaire du restaurant.

Ici, on vient pour bien manger, mais aussi pour profiter d’une ambiance chaleureuse. Françoise considère que ce deuxième point ne sera pas respecté si elle décide de rouvrir. Malgré les parasols, les clients peuvent vite être indisposés par temps frais ou de pluie. D’habitude, elle garde toujours de la place à l’intérieur pour les faire rentrer, mais avec les mesures imposées ce n’est pas possible.

En ville aussi, certains décident de rester fermé

Plusieurs restaurants de campagnes ont fait le même choix. Mais même à Verviers, il est simple d’en trouver. Exemple à "La Croustade" à Heusy, où il a été décidé de garder les portes closes. "On travaille au jour le jour, le matin, nous allons au marché, nous achetons les quantités exactes dont nous avons besoin. Ensuite, le chef cuisine et si après cela, nous avons des annulations, car il pleut ou qu’il fait froid, et bien nous avons travaillé pour rien. Nous voulons respecter les clients et les produits que nous achetons. Ces mesures ne nous le permettent pas", regrette Pascale Monami, la patronne de l’établissement. Elle a donc décidé de commencer quelques travaux en attendant de pouvoir accueillir ses clients à l’intérieur à nouveau.

Certains considèrent donc que de rouvrir dans la précipitation ne donne pas de garantie de qualité aux clients. Ceux-ci viennent s’ajouter à ceux qui n’ont pas de terrasse et ne peuvent donc pas rouvrir. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte