VEDIA

200 déshumidificateurs à disposition des sinistrés de Pepinster

 06 octobre 2021 14:03  |   Pepinster


Ce matin à Pepinster, 2 camions de la société de location Boels étaient fort attendus. Ceux-ci transportaient 200 déshumidificateurs pour les sinistrés. Après 2 mois et demi, les maisons sinistrées ne sont, pour la plupart, toujours pas sèches. Les autorités publiques ont donc décidé d’agir.

200 déshumidificateurs pour les sinistrés pepins. Ils ont été commandés par la région wallonne suite aux demandes des bourgmestres. Ceux-ci arrivent près de 3 mois après les inondations. "Il y a toujours un délai entre le moment du drame et ce type d’action. On est obligé de lancer des marchés publiques pour faire jouer la concurrence et qu’il n’y ait pas de favoritisme. C’est pour objectiver le choix du prestataire", souligne Elio Di Rupo, le ministre-président wallon.

Un total de 1050 déshumidificateurs pour les communes sinistrées

C’est la société de location Boels qui a été choisie pour livrer 1050 déshumidificateurs à travers les communes sinistrées. Un cinquième d’entre eux revient donc à Pepinster qui est la première à être livrée. "Le gouvernement souhaitait des déshumidificateurs professionnels en grand nombre. On a pu répondre à leurs attentes, c’est pour ça qu’on l’a emporté. En fait, l’avantage de notre société, c’est qu’on a plein de biens comme des déshumidificateurs partout en Europe. On a donc demandé aux autres pays de les acheminer jusqu’à nous pour augmenter nos stocks le temps du contrat de location qui est de 12 semaines", détaille Stefano Iurlaro, le responsable commercial Wallonie et Luxembourg de Boels.

Les Pepins qui en font la demande auront donc droit à un déshumidificateur pendant 4 semaines. Un délai court qui peut tout de même accélérer le processus de séchage. "C’est le gouvernement qui a décidé de ça en concertation avec les experts de Boels. Ces derniers leur ont recommandé cette durée pour que tout le monde puisse voir une différence entre l’avant et l’après", indique Philippe Godin, le bourgmestre de Pepinster.

Un mois avec un déshumidificateur, ça ne suffit pas !

Un mois, ça ne suffit pas, mais ça permet aux habitants de retrouver une maison moins humide et plus saine. Christiane et son mari ont loué un déshumidificateur pendant un mois et l’état de leur maison s’est nettement amélioré depuis. "Le premier a créé une nette différence, mais ça coûtait très cher. Alors on a sauté sur l’occasion quand on a su que la commune pouvait nous en fournir un deuxième gratuitement. La première fois, ça avait bien fonctionné. Notre plancher ne gondole plus, et les murs semblent plus secs", détaille Chistiane Voneche, une habitante de la rue Neuve.

L’humidité est loin d’être le seul problème des sinistrés. De nombreux ménages commencent à souffrir du froid, un problème majeur qu’il faudra solutionner également à court terme. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte