VEDIA

Tournée minérale: les bienfaits d'un mois sans alcool

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 fevrier 2019 17:19  |   Arrondissement de Verviers

C’est ce 1er février qu’a débuté la Tournée Minérale. Le défi consiste à ne pas boire un goutte d’alcool durant tout le mois de février. Il est lancé par la Fondation contre le cancer pour récolter des fonds et sensibiliser les Belges à leur consommation de boissons alcoolisées. Quels sont les bienfaits de se passer d’alcool un mois, nous avons tenté de le savoir.

Durant un mois, la boisson principale de ce Trois-Pontois se résumera à de l’eau minérale. C’est déjà la troisième fois qu’il relève le challenge de la Tournée Minérale. "Cela fait du bien à la santé, cela nous aide à mieux dormir je pense et puis je participe aussi pour l’action contre le cancer", explique Eric Maes.

Un meilleur sommeil, plus d’énergie, une plus belle peau... Ce sont quelques-uns des avantages d’un mois sans alcool. 

Mais si à la maison privilégier l’eau n’est pas difficile, à l’extérieur, c’est une autre histoire... "C’est plus compliqué. Par exemple, le dimanche matin, je vais au football voir le gamin et alors on fait des petites tournées... Ben, c’est de l’eau. C’est un peu plus compliqué mais on s’y fait. Au bout de la troisième année, ça va", indique Eric Maes.

12 litres et demi d’alcool par Belge par an

La Belgique serait le pays où l’on consomme le plus d’alcool au monde, 12 litres et demi d’alcool par an et par habitant.

L’idée de la tournée minérale est aussi de se rendre compte de sa propre consommation d’alcool. Pour ce Stavelotain, c’est seulement le deuxième verre de la semaine. L’organisation mondiale de la santé préconise 10 verres par semaine et maximum 2 verres par jour. Au delà, le risque d’une série de cancers augmente. Les cancers du foie et de l’oesophage sont très liés à la consommation d’alcool mais ce ne seraient pas les seuls.

"Une étude espagnole sur deux groupes de patientes - des patientes sans consommation d’alcool et des patientes consommant plus que quatre verres et on s’est rendu compte que ces dernières patientes-là avec plus de risques de cancer mammaire", signale Hassan Rezaei Kalantari, oncologue au CHR Verviers - East Belgium.

Pour l’oncologue verviétois, cette tournée minérale peut avoir un réel impact sur la santé si elle encourage les participants à limiter leur consommation d’alcool par la suite, toute l’année durant. Cela semble être le cas. Une enquête universitaire montre que les participants continuent à modérer leur consommation après l’action. (Au.M.)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte