VEDIA

Quel avenir pour la maternité de la clinique Sainte-Élisabeth de Heusy ?

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 fevrier 2020 16:00  |   Verviers


À la réception du rapport du KCE (Centre fédéral d’expertise des soins de santé), c’est l’étonnement à la clinique Sainte-Élisabeth à Heusy. Condition pour être menacée de fermeture selon le KCE, pratiquer moins de 557 accouchements par an et être trop proche d’une autre maternité. Résultat, la maternité verviétoise est dans le viseur puisqu’elle se situe à seulement deux rues du CHR Verviers. Un constat qui n’inquiète pourtant pas l’établissement.

Une nouvelle maternité depuis 2016

Depuis 2012, c’est en effet 42 millions d’euros investis. Un montant qui a permis de grimper à 643 accouchements par an en 2019. Le seuil minimum fixé par le KCE est donc dépassé, mais au-delà du quantitatif, c’est le qualitatif qui importe la clinique comme l’accompagnement des futures mamans ou des mesures lorsque le séjour post-accouchement doit malheureusement s’avérer plus long.

Visite de la députée fédérale Défi

Des conditions d’accueil qu’a voulu observer Sophie Rohonyi, députée fédérale Défi. Opposée à ces fermetures, elle a interpellé la Ministre de la Santé, Maggie De Block, concernant son avis sur ce rapport. Sur les dix-sept maternités visées, huit se trouvent en Wallonie et neuf en Flandre. Une proportion qui n’a pas échappé à la députée.

Le KCE préconise la fusion des maternités concernées et la reconversion des sages-femmes en personnel infirmier. Mais Sophie Rohonyi ne l’entend pas de cette oreille et envisage de prendre des mesures au niveau fédéral.

Une visite qui aura donc mis en confiance toutes les parties puisqu’après tout, il ne s’agit là que d’un rapport. (Florine Berger)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte