VEDIA

44 millions d'euros d'investissements prévus au CHR Verviers

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 fevrier 2019 13:53  |   Verviers

Entamés en 2015, les travaux des nouvelles urgences sont toujours en cours de construction. D’ici 2021, c’est un plateau de 2200 mètres carrés qui est attendu au service des patients et des visiteurs. Avec un avantage non négligeable : offrir une continuité de soins sur un seul et même niveau. L’enjeu est de taille quand on sait que les urgences, c’est 20 000 admissions par an, soit 120 chaque jour. " On attend le financement de la Région wallonne qui a été promis et qui permettra de parachever les urgences, démolir les anciens locaux qui sont toujours occupés en ce moment et offrir ensuite un plateau complet ultramoderne et beaucoup plus cinfortable pour les patients et les visiteurs",  explique Stéphane Lefebvre, Directeur général du CHR Verviers-East Belgium.

La rénovation des urgences, c’est l’un des six dossiers prioritaires défendus par la direction du CHR Verviers auprès de l’Aviq, l’Agence régionale qui gère les compétences de la santé, et que le gouvernement wallon est appelé à approuver. Deuxième dossier prioritaire pour le CHR Verviers, la rénovation du bâtiment dit Le Mans avec en parallèle la création d’un hôpital de jour. L’hospitalisation classique, ce sera bientôt du domaine du passé. "L’avenir des soins de santé en Belgique, ce sont les soins ambulatoires càd arriver le matin et de sortir le soir après son opération ou son traitement. On se dirige aussi vers de nouveaux espaces et des plateaux plus simplifiés pour l’ensemble des patients. On reste de moins en moins longtemps à l’hôpital et donc, il s’agit de mettre aux normes notre institution", note encore  Stéphane Lefebvre.

Verviers délaissé dans le passé ?

Le CHR Verviers n’est évidemment pas le seul à réclamer son dû. Une cinquantaine d’hôpitaux sont aussi venus défendre leur dossier. Mais ses responsables croisent les doigts. " Je ne comprendrais pas que notre demande ne soit pas entendue. L’étude qui concerne l’ensemble des institutions hospitalières montre clairement que le CHR Verviers a souffert d’un moindre investissement au cours des dernières années. Nous avons donc un retard par rapport aux autres établissements publics wallons. Il me semble que maintenant que nous avons rétabli la situation financière de l’hôpital, il ne serait pas compréhensible que la Région wallonne ne nous aide pas à refinancer nos infrastructures", déclare  Didier Nyssen, Président CHR Verviers.

44 millions d’euros. Mais pour qu’ils voient le jour, le CHR Verviers devra aussi mettre la main au portefeuille. " La subsidiation tourne autour de 72%. Il y a donc 28% sur fonds propres en recourant à l’emprunt. Mais il est important de maintenir l’équilibre de l’institution hospitalière", prévient  Didier Nyssen. Moderniser ses infrastructures vieillissantes en garantissant leur mise en conformité, le CHR Verviers entend bien offrir un pôle d’excellence à ses patients. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte