VEDIA

Le CHR Verviers ouvre sa Clinique des Pathologies Vasculaires

 11 mars 2021 15:30  |   Arrondissement de Verviers


C’est une première en Province de Liège, une Clinique des Pathologies Vasculaires est ouverte depuis ce lundi au Centre Hospitalier Régional de Verviers. 700 000 euros ont été investis dans ce nouvel outil qui permet une prise en charge globale du patient dès son entrée dans le service. 

Audrey Degrange

Poser un diagnostic précis sur une pathologie relève parfois du parcours du combattant pour le patient. Liste d’attente, rendez-vous multipliés, services dispersés, la perte de temps et de repères peut être réelle notamment en ce qui concerne les maladies vasculaires. «Ca touche les pathologies artérielles que ce soit au niveau des jambes et des bras, les pathologies veineuses comme les thromboses, les varices, détaille Astrid Nyssen, Cardiologue à la Clinique des Pathologies Vasculaires. Les pathologies lymphatiques et les problèmes d’extrémité froides, de phénomène de Raynaud, etc. »

Une simple varice peut, par exemple, entraîner plusieurs consultations. Au CHRV, à la demande des spécialistes, c’est dorénavant sur un seul et même plateau, ici route 68, que les patients sont pris en charge de manière globale. « Avant, on consultait sur un autre site ce qui rendait difficile l’accès à l’imagerie médicale complémentaire, explique Yves Periquet, Chirurgien vasculaire et thoracique - Clinique des Pathologies Vasculaires – CHRV Je travaille avec des radiologues mais avec l’arrivée des angiologues spécialisés dans les pathologies artérielles notamment, on peut raccourcir les délais. On travaille ensemble sur le même plateau. Il n’y a qu’une porte à franchir entre les deux bureaux pour pouvoir échanger les informations utiles. »

Traitement plus adapté, bilan complet, gain de temps, les patients évitent l’hospitalisations et arrivent à la Clinique beaucoup plus détendus. « L’aspect spacieux, la luminosité, le fait qu’ils savent qu’on collabore ensemble et qu’on sait facilement demander l’avis de l’un ou de l’autre qui sont nécessaires pour la prise en charge. Ils sont effectivement plus sereins de venir à la consultation», confirme Astrid Nyssen.

Actuellement, une douzaine d’experts sont réunis au sein de cette clinique, unique en Province de Liège qui accueille chaque semaine plus d’une centaine de personnes.

 

 

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte