VEDIA

Verviers: Ecolo lâche (un peu) le PS, la crise politique se prolonge ...

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 aout 2020 14:00  |   Verviers


Nouvel épisode dans la grande saga politique de l’été à Verviers. Ecolo ne signera pas la motion permettant au socialiste Jean-François Istasse de devenir bourgmestre. Si les Verts verviétois sont prêts à écarter Muriel Targnion, ils ne veulent pas de tapis rouge pour Jean-François Istasse, du moins pas selon la procédure préconisée par le PS. Question d’éthique et de bonne gouvernance pour Ecolo Verviers. Pour André Frédéric, un des trois tuteurs du PS verviétois, la position d’Ecolo ne change pas grand chose, sauf peut-être à exclure les Verts d’une future majorité. En attendant, on n’avance toujours pas beaucoup dans cet épineux dossier qui anime les grandes vacances en bord de Vesdre. Pour autant, Ecolo réaffirme son rapprochement avec le PS, qui reste son 1er partenaire. Reste aussi à trouver une majorité mathématique. Les élus PS restants (10 sièges) et Ecolo (4 sièges), cela reste encore loin des 19 sièges minimum pour la majorité au conseil communale verviétois. La porte reste donc ouverte pour un ou d’autres partenaires, MR, cdH et/ou Nouveau Verviers, qui forment tous trois un cartel qui s’annonce soudé. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte