VEDIA

Pierre-Yves Jeholet défendra la Fédération Wallonie-Bruxelles

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 septembre 2019 16:19  |   Herve

Il aura été quelque peu surpris Pierre-Yves lorsqu’on lui a demandé de quitter l’enceinte du Parlement wallon pour prendre la tête de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un transfert  qui, il est vrai, en a étonné plus d’un. " J’ai eu appel de notre président Charles Michel pour dire qu’il avait obtenu la ministre présidence de la Fédération Wallonie - Bruxelles normalment dévolue au PS. Il m’a proposé d’exercer cette responsabilité. C’est une marque de confiance du parti et un honneur pour moi de présider le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les cinq prochaines années", explique  Pierre-Yves Jeholet, Futur Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’enseignement priorité numéro 1

Après avoir été Ministre wallon de l’Economie, Pierre-Yves Jeholet se dit heureux et flatté de cette nomination. Le voici à la tête d’une institution qu’il a pourtant vivement critiquée dans le passé, dénonçant notamment son manque de cohérence. Quatre ans plus tard, force est de constater que le discours a changé. " On a jamais vu un décloisonnement aussi importante entre les Déclarations de politique régionale et communautaire. Sans arrêt, on parle de collaborations, de coopérations, de partenariats entre nous. Ca va dans le bon sens ! On a pris conscience que la Fédération Wallonie-Bruxelles était au service des citoyens, des entreprises, des associations. Mais il faut oser cette ambition pour qu’on parle davantage de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Et notamment en matière d’enseignement qui esrt la priorité des priorités".

Député quelques heures

Collaborations, synergies, partenariats, coopération entre la Fédération Wallonie- Bruxelles et la Wallonie, voilà donc ce qui va changer. Même si l’heure sera aussi à la simplification et à la rationalisation, assainissement budgétaire oblige. Quant à la priorité du nouveau Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce sera l’enseignement. "Je suis convaincu que l’enseignement et la formation seront les priorités de demain parce que c’est de cette manière qu’on pourra développer des régions comme Bruxelles ou la Wallonie. Donc, l’enjeu, c’est un enseignement de qualité et d’excellence où l’on remet au goût du jour le sens de l’effort et de l’exigence. C’est vraiment important de mener de front le volet ensieignement et le volet formation. Pour les jeunes parce que les métiers et l’économie évoluent et parce que nous devons répondre à cette préoccupation pour les années à venir", explique Pierre-Yves Jeholet.

C’est mardi que Pierre-Yves Jeholet endossera son nouveau costume de Ministre Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et qu’il défendra sa Déclaration de politique.  D’ici là, il redevient, entre guillemets, simple député wallon… L’histoire donc de quelques heures. (MY)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte