VEDIA

Les ventes de bois, une éclaircie dans la grisaille financière pour nos communes ?

 01 decembre 2022 20:30  |   Arrondissement de Verviers


Notre pays compte 700.000 hectares de forêts. Un tiers du territoire wallon est ainsi occupé par des espaces forestiers. Alternative au gaz ou au mazout pour se chauffer, le bois de chauffage est fort prisé en ces temps de crise énergétique. Les commandes sont de plus en plus nombreuses.

Traditionnellement, c’est au printemps et en automne que les communes qui possèdent des parcelles de forêts vendent leurs bois. Ont-elles tendance à les vendre plus chers histoire d’alléger les finances communales ? Les acheteurs sont-ils prêts à les acheter au prix fort ?

Les prix s’envolent et le marché est volatile. Les communes rurales comptent en tout cas sur la vente de ces parcelles de fortes. Elles représentent jusqu’à 10% des finances locales.

 Nos invités :

* Emmanuel Defays, Directeur général Office Economique Wallon du Bois

* Eric Laurent, Echevin des Finances - Jalhay 

* Raymond Kockelmann, Echevin de la Forêt - Stavelot

* François De Meersman, Secrétaire général de la Confédération Belge du Bois








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte