VEDIA

Le groupe Changeons Ensemble en pleine restructuration à Limbourg

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 31 octobre 2018 17:02  |   Limbourg

Raz-de-marée, plébiscite… La bourgmestre sortante Valérie Dejardin a survolé le scrutin du 14 octobre : 1674 voix de préférence, 11 élus sur 17, soit un gain de 4 sièges pour la Limbourgeoise… On peut parler de triomphe. Et pourtant, Valérie Dejardin annonçait directement qu’elle discuterait avec les deux autres formations politiques pour ouvrir sa majorité. Quand bien même la pilule était dure à avaler pour Changeons Ensemble. " Quand on se prend une baffe pareille, je ne vois pas ce qu’on apporterait avec trois siège spour venir compléter une majorité de 11/17", déclarait Jean-Marc Charpentier, Tête de liste Changeons Ensemble le 14 octobre dernier.

Exit Charpentier, Pierre Grégoire débarque

Ca, c’était le 14 octobre dernier… Mais depuis, l’eau de la Vesdre a coulé sous le pont de Dolhain. D’autant plus que Jean-Marc Charpentier a fait savoir qu’il ne siégerait pas. « Une mise en retrait nécessaire pour moi », a-t-il fait savoir laissant sa place à Pierre Grégoire, le quatrième score en voix de préférence, qui sera donc aux côtés d’Alain Derome et de Sonia Genten. Le chef de groupe Changeons Ensemble comprend sa décision mais n’accable pas l’homme. "Jean-Marc Charpentier n’était pas le responsable de notre défaite qui dépend d’un tas d’autres facteurs", explique Alain Derome, Chef de groupe Changeons Ensemble.

Après la claque subie le 14 octobre et l’annonce du retrait de sa tête de liste, Changeons Ensemble est à la croisée des chemins. "Le groupe reste soudé. On a déjà tenu des réunions et on va repartir. Evidemment, la situation sera différente qu’avec 8 conseillers communaux, 3 conseillers CPAS et des délégués. Il va falloir se restructurer", poursuit  Alain Derome.

"Valérie Dejardin doit changer sa manière de travailler"

La Limbourgeoise dirigera-t-elle seule la commune ? Aucune décision n’a encore été prise. Jean-Marc Charpentier excluait une alliance éventuelle. Alain Derome est plus nuancé. " On nous a longtemps fait croire qu’on attaquait Valérie Dejardin. Mais il faut distinguer la Bourgmestre et la manière dont elle gérait sa communication ainsi que la collaboration que nous n’avons jamais su avoir avec elle, et la personne elle-même ! Je n’ai rien contre Valérie Dejardin ! Maintenant, si on devait partager le pouvoir, il faudrait qu’elle change sa manière de travailler. Si c’est pour prendre tout à son avantage, alors, ça ne sert à rien !" conclut Alain Derome.

Et si Changeons Ensemble se retrouvait quand même dans l’opposition, quelle sera son attitude ? On ne fait pas la même opposition à 14 contre 3 qu’à 11 contre 6 se contente de déclarer Alain Derome…








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte