VEDIA

La Ministre Glatigny comme à la maison à Stavelot

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 septembre 2020 14:21  |   Stavelot


Fiers les jeunes de la Maison des Jeunes du Grenier à Stavelot lorsqu’ils ont vu arriver dans leur local la Ministre de la Jeunesse Valérie Glatigny ! Ils l’avaient invitée à venir les rencontrer ! Elle a tenu parole…

Comme une soixantaine de Maisons de jeunes, le Grenier a ouvert ses portes ce dimanche. La crise du coronavirus n’a pas été sans conséquence sur leur travail mais elles ne sont pas restées inactives. Elles se sont même réinventées pour garder le contact. « On sait que les jeunes ont besoin d’interactions comme de pain. En cette période très difficile, beaucoup de maisons de jeunes ont réussi à garder le lien entre eux par des vidéo-conférences par exemple. Avec Le Grenier, j’y ai d’ailleurs participé au début du confinement. Il faut saluer leur travail et les remercier », a déclaré Valérie Glatigny, Ministre de la Jeunesse.

Démarche créative

Créée en 2002, reconnue six ans plus tard, la Maison des Jeunes Le Grenier compte quatre animateurs mais elle peut surtout compter sur 120 jeunes motivés et engagés dans des projets comme ici un concert dans le cadre du festival « 5 days of music ». C’était en avril 2019. « On ne parle jamais des maisons de jeunes. Ou quand on en parle, c’est pour dire que ce sont des jeunes en difficultés, délinquants ou avec des problèmes. IL est important d’ouvrir les portes et de montrer ce que l’on y fait », explique Jessica Binot, Coordinatrice MJ.

Petit-déjeuner, jeu de piste, exposition, concert ont rythmé cette journée festive du 27 septembre consacrée aux Maisons de Jeunes. Leurs initiatives continuent de fleurir et sont l’expression d’une démarche qui reste plus que jamais originale et créative.(Manu Yvens)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte